Anquetil tout seul

De Paul Fournel / Par Roland Guenoun

« Jacques Anquetil a traversé mon enfance comme une majestueuse caravelle. Son coup de pédale était un mensonge. Il disait la facilité et la grâce, il disait l’envol et la danse dans un sport de bûcherons ». Anquetil tout seul est d’abord le récit d’une passion nourrie par l’auteur Paul Fournel pour Jacques Anquetil, mythe vivant de la petite reine au mitan des années 60. Admiré autant que détesté, « Maître Jacques » fut cet homme prompt à bousculer les lois du sport comme celles de la morale, menant une vie hors normes entre argent, dopage assumé et scandales amoureux. C’est dans la roue de ce génie paradoxal, admiré mais mal-aimé du public, que Roland Guenoun nous invite à voyager. Sur scène, un décor de panneaux en enfilade s’anime grâce à la vidéo et subjugue le regard. Effet cinématique garanti lorsque Matila Malliarakis juché sur un vélo face public y pédale frénétiquement sur fond d’asphalte. Images d’actualité, archives filmiques, documents, courses folles… C’est le roman-feuilleton d’une vie qui défile avec ses personnages clefs : Geminiani le mentor, Darrigade le fidèle équipier, Poulidor l’ennemi juré, Janine, épouse et muse, formidables Clémentine Lebocey et Stéphane Olivié Bisson. « Si je souffre autant, impossible que les autres tiennent… ». Cette détermination de fer vaudra à Anquetil l’un des palmarès les plus riches de son sport. Mais celui qui ne franchit jamais un col en tête fut aussi attaqué pour son perfectionnisme sans panache… Alors Anquetil, géant ou « gérant » de la route ? Légende indépassable assurément…

grande salle

à partir de 12 ans

Durée : 1 h 15

Tarif

de 8 à 25 euros

Réservez

Liens

De Paul Fournel, éditions du Seuil

Adaptation, mise en scène Roland Guenoun

Avec Matila Malliarakis, Clémentine Lebocey, Stéphane Olivié Bisson

Scénographie Marc Thiebault

Vidéo Léonard

Musique Nicolas Jorelle

Lumières Laurent Béal

Son Yoann Perez

Costumes Lucie Gardie

Photo Chantal Bou-Hanna, Léonard

Production ATS

Anquetil tout seul

De Paul Fournel / Par Roland Guenoun

Théâtre / Tous les spectacles

« Jacques Anquetil a traversé mon enfance comme une majestueuse caravelle. Son coup de pédale était un mensonge. Il disait la facilité et la grâce, il disait l’envol et la danse dans un sport de bûcherons ». Anquetil tout seul est d’abord le récit d’une passion nourrie par l’auteur Paul Fournel pour Jacques Anquetil, mythe vivant de la petite reine au mitan des années 60. Admiré autant que détesté, « Maître Jacques » fut cet homme prompt à bousculer les lois du sport comme celles de la morale, menant une vie hors normes entre argent, dopage assumé et scandales amoureux. C’est dans la roue de ce génie paradoxal, admiré mais mal-aimé du public, que Roland Guenoun nous invite à voyager. Sur scène, un décor de panneaux en enfilade s’anime grâce à la vidéo et subjugue le regard. Effet cinématique garanti lorsque Matila Malliarakis juché sur un vélo face public y pédale frénétiquement sur fond d’asphalte. Images d’actualité, archives filmiques, documents, courses folles… C’est le roman-feuilleton d’une vie qui défile avec ses personnages clefs : Geminiani le mentor, Darrigade le fidèle équipier, Poulidor l’ennemi juré, Janine, épouse et muse, formidables Clémentine Lebocey et Stéphane Olivié Bisson. « Si je souffre autant, impossible que les autres tiennent… ». Cette détermination de fer vaudra à Anquetil l’un des palmarès les plus riches de son sport. Mais celui qui ne franchit jamais un col en tête fut aussi attaqué pour son perfectionnisme sans panache… Alors Anquetil, géant ou « gérant » de la route ? Légende indépassable assurément…

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)