De Dvorak à De Falla

Par Sophie Desbruères et Diana Baturic

« Nos yeux se remplissent peu à peu des teintes douces qui correspondent aux suaves ondulations saisies par le sens auditif. Et puis la note bleue résonne et nous voilà dans l’azur de la nuit transparente.*» On sait au moins depuis Chopin et George Sand, que la musique est peut-être avant tout, affaire de couleurs. Et il n’est que de tendre l’oreille aux conversations des musiciens pour les entendre s’émerveiller de la nuance de tel ou tel accord. C’est avec cette correspondance à l’esprit que nous vous invitons à entendre le récital pour piano et violon conçu par Sophie Desbruères, violoniste de l’Orchestre Dijon Bourgogne et Diana Baturic, pianiste, toutes deux férues de transmission. Ensemble, elles ont choisi de multiplier les croisements de couleurs instrumentales entre des pièces d’écriture classique comme la Sonatine de Dvorak et la Mélodie de Tchaïkovski et des pièces de genre inspirées par la musique traditionnelle (Danses roumaines de Bartók, Spanish dance de De Falla). Des unes aux autres, les climats se succèdent : brillance et danse, mélancolie et tendresse, ambiances russe ou espagnole. Un beau voyage à vivre immobile, les yeux grands ouverts…

* George Sand, Impressions et souvenirs

foyer bar

pour toute la famille

Durée : environ 45 mn

Tarif

gratuit

Violon Sophie Desbruères

Piano Diana Baturic

Photo Théâtre d’Auxerre

De Dvorak à De Falla

Par Sophie Desbruères et Diana Baturic

Musique / Tous les spectacles / Un Midi au Théâtre

« Nos yeux se remplissent peu à peu des teintes douces qui correspondent aux suaves ondulations saisies par le sens auditif. Et puis la note bleue résonne et nous voilà dans l’azur de la nuit transparente.*» On sait au moins depuis Chopin et George Sand, que la musique est peut-être avant tout, affaire de couleurs. Et il n’est que de tendre l’oreille aux conversations des musiciens pour les entendre s’émerveiller de la nuance de tel ou tel accord. C’est avec cette correspondance à l’esprit que nous vous invitons à entendre le récital pour piano et violon conçu par Sophie Desbruères, violoniste de l’Orchestre Dijon Bourgogne et Diana Baturic, pianiste, toutes deux férues de transmission. Ensemble, elles ont choisi de multiplier les croisements de couleurs instrumentales entre des pièces d’écriture classique comme la Sonatine de Dvorak et la Mélodie de Tchaïkovski et des pièces de genre inspirées par la musique traditionnelle (Danses roumaines de Bartók, Spanish dance de De Falla). Des unes aux autres, les climats se succèdent : brillance et danse, mélancolie et tendresse, ambiances russe ou espagnole. Un beau voyage à vivre immobile, les yeux grands ouverts…

* George Sand, Impressions et souvenirs

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)