Projet Crocodiles : Ulysse des temps modernes

Projet Crocodiles : Ulysse des temps modernes

Ce n’est pas moins de 130 élèves icaunais qui embarqueront dans le récit incroyable d’un jeune immigré afghan : Dans la mer il y a des crocodiles – Histoire vraie d’Enaiatollah Akbari, de Fabio Geda.

Suivant l’épopée du petit Enaiat, les élèves, de la primaire au collège, goûtent à un récit épique, lumineux et très ancré dans les problématiques sociétales actuelles.

 

Enaiat, afghan et hazara, a dix ans lorsque sa mère le conduit clandestinement au Pakistan et l’y abandonne pour le protéger des dangers qu’il court dans son pays. C’est là que débute, pour l’enfant, un périple de cinq années, jalonné d’épreuves, jusqu’à son arrivée en Italie où il sera recueilli par une famille.

 

Il s’agit donc de faire entendre ce récit extraordinaire, au-delà de la voix singulière d’Enaiat – enfant de notre monde ultra cosmopolite –, il s’agit de creuser, de labourer le champ de cette actualité, d’en transcender la cruauté, d’en faire émerger des signes, des connexions, qui témoignent de notre réalité, celle d’une conscience désormais alimentées par des événements qui nous parviennent quotidiennement du monde entier.

Carole Guittat, comédienne et co-metteure en scène du prochain spectacle de la Compagnie Barbès 35, Crocodiles (janvier 2017), suit et anime les interventions artistiques au sein des établissements scolaires.

 

École primaire de Vergigny et Collège de Saint Florentin

De par le sujet de la migration et la question de l’altérité, l’école de Vergigny et le collège de Saint Florentin sont intégrés à ce projet. En effet, ces deux établissements accueillant sur le territoire de l’Yonne des enfants dits « primo-arrivants », il semble pertinent d’initier au sein des deux structures des projets artistiques porteurs de sens et de sensibilité. De plus, constituant un lien entre l’école de Vergigny et le collège de Saint Florentin, il est intéressant de favoriser une passerelle entre les deux établissements et les élèves qui les composent.

Nous gardons également à l’esprit l’idée d’intégrer au projet les familles et les habitants du secteur de Vergigny et de Saint-Florentin pour valoriser le travail des équipes pédagogiques et des élèves.

Enfin, le service éducatif du Théâtre d’Auxerre et la compagnie restent attentifs aux enjeux de programmes scolaires auxquels les enseignants sont soumis, c’est pourquoi un travail en termes de contenu et de ressources pédagogiques est initié avec les enseignants afin de favoriser au maximum la transversalité du projet avec les activités pédagogiques des classes.

Le collège de St Florentin accueille une Brigade d’intervention littéraire. Il s’agit d’un projet d’éducation artistique développé par la compagnie en résidence au Théâtre d’Auxerre : la Compagnie Barbès 35. L’enjeu est de constituer des petits groupes d’élèves qui interviennent ponctuellement dans différents lieux de vie dans leur établissement (classes, couloirs, cantine, hall d’entrée, cour de récréation), pour offrir aux élèves comme aux adultes, des textes vifs et courts, dits, hors de tout commentaire. L’objectif est de surprendre en donnant vie aux mots et au livre de Fabio Geda. Les élèves de l’école de Vergigny sont quant à eux investis dans un projet conséquent de pratique théâtrale autour du récit d’Enaiat qui donnera lieu le 19 mai 2017 à une présentation publique au sein du village.

 

École de Perrigny

atelierperrignycarole

La petite troupe de CM1-CM2 se lance également sur les traces d’Enaiat. Après la découverte de son histoire, les élèves travaillent activement sur ce récit pour créer une parole commune qu’ils présenteront publiquement en juin 2017 au Théâtre d’Auxerre. Outre la pratique théâtrale, la classe développe également un véritable parcours du spectateur et découvre ainsi la vie d’un théâtre et l’univers du spectacle vivant. Enfin, la place des familles des élèves est également une part importante du projet et tout au long de l’année ils seront intégrés au projet par une présentation régulière des étapes de travail, une visite du théâtre animée par les élèves eux-mêmes, la possibilité d’assister au spectacle Crocodiles par la compagnie avec une tarification spécifique, et enfin l’invitation à la présentation publique de la classe.

 

Une installation au Théâtre d’Auxerre

Parallèlement aux ateliers menés par Carole Guittat, les élèves du collège de St Florentin, de l’école de Vergigny et de Perrigny, réaliseront des travaux en classe sous différentes formes : écriture, photographies, vidéos, enregistrements sonores. Cette matière donnera alors lieu à une exposition au sein de la petite bibliothèque du Théâtre d’Auxerre. Celle-ci sera visible durant la semaine de représentation du spectacle Crocodiles. Elle sera ainsi l’occasion de valoriser l’investissement des élèves et des équipes enseignantes pour ce projet, et de faire rayonner la parole des élèves auprès d’autres établissement scolaires du département.

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)