Rendu des ateliers Théâtre-école 2015-2016

Par les élèves des ateliers Théâtre-École

mardi 2 juin
atelier 1 à 19 h 30

atelier 2 à  20 h 30
atelier 3 à 21 h30


mercredi 3 juin
atelier 3 à 19 h 30
atelier 2 à 20 h 30
atelier 1 à 21 h 30

 

entrée libre / nombre de places limité

Présentation publique et clôture des travaux menés par Valérie Durin et Elvire Ienciu avec les élèves des trois ateliers Théâtre-École depuis le mois de janvier.

MÊME PAS PEUR (DE LA VIE) 

Montage tiré de différents textes contemporains / Par les élèves de l’atelier 1 (coordonnés par Valérie Durin)

studio

durée 45 mn

 

Dans une gare au mois d’août, des personnages se croisent ou s’évitent, s’affrontent ou se quittent. Tissage de textes contemporains mêlant les situations fortes, les chansons qu’on n’oubliera jamais, les grandes paniques, quand la vie fait battre les cœurs plus vite.

Montage tiré de Légère en août et de Pas perdus de Denise Bonal (France), Une rose sous un autre nom d’Emilio Carballido (Mexique) et Titre de propriété et Seuls cette nuit de Paloma Pedrero (Espagne).

 

MÊME PAS PEUR (DE LA MORT)

Montage de textes en quatre parties / Par les élèves de l’atelier 2 (coordonnés par Valérie Durin)

studio

durée environ 55 mn

 

Un pied de nez au danger de monter sur scène, un prétexte à jouer haut et fort, des textes audacieux, décalés, inédits et surprenants à porter comme des couleurs franches.

Montage de texte composé de Michel Sardou, texte inédit de Grégoire Courtois (France), du texte Mon petit vieux d’Alberto Castillo Pérez (Mexique), L’Ouest solitaire de Martin McDonagh (Irlande), Notre pauvre télé d’Emilio Craballido (Mexique).

 

LA VIE EST UN SONGE

De Calderon / Par les élèves de l’atelier 3 (coordonnés par Elvire Ienciu)

grande salle

durée environ 30 mn

 

La deuxième journée de cette pièce, qui se déroule sur trois jours, voit Sigismond se réveiller dans le palais de son père, alors qu’il a passé toute sa vie isolé et enfermé dans la montagne avec pour seule compagnie le vieux Clotalde ?

Ce qu’il vit est-il bien réel ?

Les participants ont travaillé un extrait de la deuxième journée : mise du corps en mouvement et jeu, pour tenter de mettre à l’évidence cette ambiguïté entre songe et réalité…

 

 

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)