Événement Passé

Autour du roman prolétarien

Par les stagiaires de l’atelier Théâtre-École et Sandrine Gironde

Les apéros dits du vendredi

En partenariat avec Les Vins de Chablis

 

En écho avec la mise en scène de Une semaine de péché issue de l’adaptation du roman prolétarien suédois de Folke Fridell, nous avons choisi de proposer une mise en voix d’autres textes dits prolétariens.

Il s’agit de deux nouvelles Le papillon blanc et Philémon et Baucis d’un recueil qui en comporte 7 au total, intitulé Derrière le mur de briques et écrit par le hongrois Tibor Déry (1894-1977).

Tibor Déry, portraitiste subtil, ausculte avec humanisme, poésie et humour la minuscule pulsation de liberté qui bat dans les vies que la misère, la dictature ou la maladie ne parviennent pas à priver de tendresse, de chaleur et d’insolence rieuse.

Le papillon blanc et Philémon et Baucis  sont édités par les éditions La dernière goutte et traduit du hongrois par Stéphane Clerjaud-Bodocs.

 

Autour du spectacle Une semaine de péché, du mardi 28 au vendredi 31 mars

entrée libre 16-17

Autour du roman prolétarien

Par les stagiaires de l’atelier Théâtre-École et Sandrine Gironde

Actions culturelles

Les apéros dits du vendredi

En partenariat avec Les Vins de Chablis

 

En écho avec la mise en scène de Une semaine de péché issue de l’adaptation du roman prolétarien suédois de Folke Fridell, nous avons choisi de proposer une mise en voix d’autres textes dits prolétariens.

Il s’agit de deux nouvelles Le papillon blanc et Philémon et Baucis d’un recueil qui en comporte 7 au total, intitulé Derrière le mur de briques et écrit par le hongrois Tibor Déry (1894-1977).

Tibor Déry, portraitiste subtil, ausculte avec humanisme, poésie et humour la minuscule pulsation de liberté qui bat dans les vies que la misère, la dictature ou la maladie ne parviennent pas à priver de tendresse, de chaleur et d’insolence rieuse.

Le papillon blanc et Philémon et Baucis  sont édités par les éditions La dernière goutte et traduit du hongrois par Stéphane Clerjaud-Bodocs.

 

Autour du spectacle Une semaine de péché, du mardi 28 au vendredi 31 mars

entrée libre 16-17

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)