Événement Passé

Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie

Par la compagnie Barbès 35

Madame Bovary signe l’entrée dans le roman moderne. À travers le parcours chaotique d’une femme qui déroge à la moralité dominante, Flaubert observe et épingle la société, ses dérèglements, ses limites.

« La bourgeoisie au fond a-t-elle été tant choquée par l’adultère ? Allez… vraiment ? Non, je crois plutôt que ce qui opère c’est une bombe à retardement, que la bourgeoisie ne peut, ne veut pas reconnaître. Flaubert agite la question de l’émancipation.» Tandis que Cendre Chassanne lis, enregistre, écoute, annote, une phrase singulière et entêtante l’obsède « C’est Truffaut qui aurait dû faire le film plutôt que Chabrol ». Elle engage alors le processus d’écriture : un dialogue avec Truffaut, Flaubert, Charles, Emma et  Berthe Bovary et le public.

Le spectacle s’articule autour de trois épisodes déclencheurs dans la vie des Bovary. En premier lieu : l’enfance et l’adolescence. Pour cette entrée dans le roman, Cendre Chassanne propose à des jeunes, des lycées Jacques Amyot et Vauban à Auxerre, de s’associer au projet. Regroupés lors d’une série de stages, ils sont inclus dans la création par le biais d’enregistrements sonores et suivront les répétitions jusqu’à la création.
On retrouve dans cette mise en scène résolument contemporaine toute la « patte » de la Cie Barbès 35 qui entremêle habilement théâtre, projection vidéo et musique pour donner à cette Bovary une modernité éclatante.

 

Les billets pour Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie sont disponibles en ligne, avec 1,80€ de frais de location supplémentaires.

Téléchargez le dossier pedagogique.

 

Adaptation, mise en scène et jeu plateau Cendre Chassanne
Jeu cinéma et co-mise en scène Pauline Gillet
Musique Roudoudou
Accompagnement technique (lumière, vidéo, son) Sébastien Choriol, Edouard Alanio
Photo Edouard Alanio

Production Cie Barbès 35 Coproduction Le Théâtre- scène conventionnée d’Auxerre

Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie

Par la compagnie Barbès 35

Théâtre

Madame Bovary signe l’entrée dans le roman moderne. À travers le parcours chaotique d’une femme qui déroge à la moralité dominante, Flaubert observe et épingle la société, ses dérèglements, ses limites.

« La bourgeoisie au fond a-t-elle été tant choquée par l’adultère ? Allez… vraiment ? Non, je crois plutôt que ce qui opère c’est une bombe à retardement, que la bourgeoisie ne peut, ne veut pas reconnaître. Flaubert agite la question de l’émancipation.» Tandis que Cendre Chassanne lis, enregistre, écoute, annote, une phrase singulière et entêtante l’obsède « C’est Truffaut qui aurait dû faire le film plutôt que Chabrol ». Elle engage alors le processus d’écriture : un dialogue avec Truffaut, Flaubert, Charles, Emma et  Berthe Bovary et le public.

Le spectacle s’articule autour de trois épisodes déclencheurs dans la vie des Bovary. En premier lieu : l’enfance et l’adolescence. Pour cette entrée dans le roman, Cendre Chassanne propose à des jeunes, des lycées Jacques Amyot et Vauban à Auxerre, de s’associer au projet. Regroupés lors d’une série de stages, ils sont inclus dans la création par le biais d’enregistrements sonores et suivront les répétitions jusqu’à la création.
On retrouve dans cette mise en scène résolument contemporaine toute la « patte » de la Cie Barbès 35 qui entremêle habilement théâtre, projection vidéo et musique pour donner à cette Bovary une modernité éclatante.

 

Les billets pour Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie sont disponibles en ligne, avec 1,80€ de frais de location supplémentaires.

Téléchargez le dossier pedagogique.

 

Autour du spectacle

Les Apéros dits du vendredi

vendredi 15 janvier à 18 h 30

autour des textes de Gustave Flaubert

avec Cendre Chassanne et les stagiaires de l’atelier Théâtre-École

 

Chemins de création

samedi 6 février à 16 h

Cité de la Voix à Vézelay

rencontre avec Cendre Chassanne et la compagnie Barbès 35

 

La scène des idées

Séparé. Vivre l'expérience de la rupture.

mardi 9 février à 18 h 30

grande salle

conférence-débat avec François De Singly

 

Répétitions ouvertes

du 15 au 19 février de 15 h à 17 h

grande salle

 

Répétition générale

lundi 29 février à 18 h

grande salle

 

Bords plateau

à l’issue de chaque représentation

rencontre avec l’équipe artistique

 

 

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)