Fausse note

Par Didier Caron

Un chef d’orchestre en pleine ascension, un admirateur aux motivations troubles… Deux acteurs d’exception – Christophe Malavoy et Tom Novembre – se font face dans un thriller psychologique labyrinthique. Promis à la direction prochaine du Philharmonique de Berlin, H.P. Miller est un chef d’orchestre à qui tout réussit.

Un soir, après un concert, alors qu’il se prépare à quitter les lieux, un admirateur inconnu s’invite à l’improviste dans sa loge. Autographe, photo… Fatigué, pressé et frustré par le concert, le chef se prête de mauvaise grâce aux demandes de cet importun, pressé qu’il est d’en finir… Mais la nuit ne fait que commencer. Car Léon Dinkel n’est pas un admirateur comme les autres. Et là où le regard du commun s’arrête à la surface du succès, cet étrange visiteur du soir est venu briser le miroir pour convoquer les ombres du passé. Fausse Note est le premier texte dramatique de Didier Caron qui s’est précédemment distingué par de nombreux succès de comédie. Une gageure pleinement tenue : l’auteur a su transposer sens du rythme et du rebondissement dans ce thriller psychologique qui tient l’esprit en alerte de bout en bout. À mesure que les masques tombent, on découvre les liens qui relient les destinées de Dinkel et Miller sur fond d’après-guerre et de mémoire des pères… Victimes et bourreaux peuvent-ils transmettre la charge d’une dette à leur descendance… La recherche forcenée de la justice peut-elle nous transformer en bourreau ? Fausse Note fait voler en éclat les conventions sociales et les rôles au fil d’une partition au cordeau magistralement servie par Christophe Malavoy et Tom Novembre.

 

grande salle

à partir de 12 ans

Durée : 1 h 20

Tarif

de 8 à 25 €

Réservez

A découvrir aussi

Mise en scène Didier Caron et Christophe Luthringer assistés par Isabelle Brannens

Lumières Florent Barnaud

Scénographie Marius Strasser

Costumes Christine Chauvey

Son Franck Gervais

Avec Christophe Malavoy et Tom Novembre

Photo Philippe Hanula

Production ID Production, Didier Caron et le Théâtre Michel Avec le soutien de l'Adami, de la SPEDIDAM, de l'Espace Carpeaux de Courbevoie et de l'Espace 93 de Clichy-sous-Bois

Fausse note

Par Didier Caron

Théâtre / Tous les spectacles

Un chef d’orchestre en pleine ascension, un admirateur aux motivations troubles… Deux acteurs d’exception – Christophe Malavoy et Tom Novembre – se font face dans un thriller psychologique labyrinthique. Promis à la direction prochaine du Philharmonique de Berlin, H.P. Miller est un chef d’orchestre à qui tout réussit.

Un soir, après un concert, alors qu’il se prépare à quitter les lieux, un admirateur inconnu s’invite à l’improviste dans sa loge. Autographe, photo… Fatigué, pressé et frustré par le concert, le chef se prête de mauvaise grâce aux demandes de cet importun, pressé qu’il est d’en finir… Mais la nuit ne fait que commencer. Car Léon Dinkel n’est pas un admirateur comme les autres. Et là où le regard du commun s’arrête à la surface du succès, cet étrange visiteur du soir est venu briser le miroir pour convoquer les ombres du passé. Fausse Note est le premier texte dramatique de Didier Caron qui s’est précédemment distingué par de nombreux succès de comédie. Une gageure pleinement tenue : l’auteur a su transposer sens du rythme et du rebondissement dans ce thriller psychologique qui tient l’esprit en alerte de bout en bout. À mesure que les masques tombent, on découvre les liens qui relient les destinées de Dinkel et Miller sur fond d’après-guerre et de mémoire des pères… Victimes et bourreaux peuvent-ils transmettre la charge d’une dette à leur descendance… La recherche forcenée de la justice peut-elle nous transformer en bourreau ? Fausse Note fait voler en éclat les conventions sociales et les rôles au fil d’une partition au cordeau magistralement servie par Christophe Malavoy et Tom Novembre.

 

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)

Le théatre

GRATUIT
VOIR