Événement Passé

Gran Partita & autres grands classiques

Par les professeurs du Conservatoire d’Auxerre

les Classiques d’Auxerre

 

Sous la direction de Gilbert Parrinello, le nouveau directeur du conservatoire d’Auxerre, ce concert met à l’honneur la virtuosité des instruments à vent à travers de grandes œuvres classiques, avec en point d’orgue la célèbre Sérénade en si bémol Majeur de Mozart, dite Gran Partita. Cette œuvre en sept mouvements, composée vers 1784, est en effet considérée comme l’une des plus belles pièces du répertoire de musique de chambre des vents. Elle est exceptionnelle notamment par sa formation (2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cors de basset, 2 bassons, 4 cors et contrebasse) dont Mozart tire une multitude de couleurs instrumentales alternant les soli, les petits ensembles et les tutti. Ce déploiement continu de nouvelles combinaisons instrumentales permet au compositeur d’exprimer une infinie variété de caractères allant du grave au bucolique, du comique au majestueux… La richesse raffinée de l’écriture, l’exquis dosage des timbres, l’inépuisable invention, en font un des chefs-d’œuvre de la production mozartienne.

grande salle

pour toute la famille

Durée : environ 1 h 30 avec entracte

Tarif

de 7 à 22 euros

A découvrir aussi

Direction Gilbert Parrinello   

Avec les professeurs du Conservatoire de Musique et de Danse d’Auxerre

Gran Partita & autres grands classiques

Par les professeurs du Conservatoire d’Auxerre

Musique

les Classiques d’Auxerre

 

Sous la direction de Gilbert Parrinello, le nouveau directeur du conservatoire d’Auxerre, ce concert met à l’honneur la virtuosité des instruments à vent à travers de grandes œuvres classiques, avec en point d’orgue la célèbre Sérénade en si bémol Majeur de Mozart, dite Gran Partita. Cette œuvre en sept mouvements, composée vers 1784, est en effet considérée comme l’une des plus belles pièces du répertoire de musique de chambre des vents. Elle est exceptionnelle notamment par sa formation (2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cors de basset, 2 bassons, 4 cors et contrebasse) dont Mozart tire une multitude de couleurs instrumentales alternant les soli, les petits ensembles et les tutti. Ce déploiement continu de nouvelles combinaisons instrumentales permet au compositeur d’exprimer une infinie variété de caractères allant du grave au bucolique, du comique au majestueux… La richesse raffinée de l’écriture, l’exquis dosage des timbres, l’inépuisable invention, en font un des chefs-d’œuvre de la production mozartienne.

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)