Événement Passé

Hyènes

De Christian Siméon / Par la compagnie Théâtre Charbon

OU LE MONOLOGUE DE THÉODORE-FRÉDÉRIC BENOÎT

Nous sommes en 1832. Confiné dans sa cellule, un homme vit ses dernières heures. Convaincu d’un double meurtre – celui de son amant et de sa mère – il sera bientôt guillotiné. Pour la justice, la cause est entendue… Mais pour nous, spectateurs ? Imaginé par l’auteur Christian Siméon à partir d’un fait divers réel, Hyènes est une invraisemblable expérience théâtrale qui nous place en situation de témoins face au personnage ambigu du prévenu, Théodore-Frédéric Benoît. Dans une proximité troublante, ce réprouvé plaide sa cause, esquive, avance comme lancé sur un ring, frappe avec les mots… Il cherche aussi à séduire, se faisant danseur de tango, intrigant, charmant, drôle… et vénéneux. Le metteur en scène Thierry Falvisaner a pris le parti du contraste pour rendre justice à ce texte étonnant : couleurs franches, musique fiévreuse, lumières syncopées… Tout un univers qui entre en dialogue avec la parole de ce personnage, remarquablement incarné par Arnaud Aldigé. La culpabilité de l’homme n’a jamais été établie. Alors, Théodore-Frédéric Benoît, victime de la société ou manipulateur ?

Texte Christian Siméon
Mise en scène, scénographie Thierry Falvisaner
Avec Arnaud Aldigé
Régie générale, lumière et construction du décor Sylvain Blocquaux
Voix Michel Fau
Photo Sophie Carles

Avec le soutien de la Ville d’Orléans

Hyènes

De Christian Siméon / Par la compagnie Théâtre Charbon

Théâtre / Tous les spectacles

OU LE MONOLOGUE DE THÉODORE-FRÉDÉRIC BENOÎT

Nous sommes en 1832. Confiné dans sa cellule, un homme vit ses dernières heures. Convaincu d’un double meurtre – celui de son amant et de sa mère – il sera bientôt guillotiné. Pour la justice, la cause est entendue… Mais pour nous, spectateurs ? Imaginé par l’auteur Christian Siméon à partir d’un fait divers réel, Hyènes est une invraisemblable expérience théâtrale qui nous place en situation de témoins face au personnage ambigu du prévenu, Théodore-Frédéric Benoît. Dans une proximité troublante, ce réprouvé plaide sa cause, esquive, avance comme lancé sur un ring, frappe avec les mots… Il cherche aussi à séduire, se faisant danseur de tango, intrigant, charmant, drôle… et vénéneux. Le metteur en scène Thierry Falvisaner a pris le parti du contraste pour rendre justice à ce texte étonnant : couleurs franches, musique fiévreuse, lumières syncopées… Tout un univers qui entre en dialogue avec la parole de ce personnage, remarquablement incarné par Arnaud Aldigé. La culpabilité de l’homme n’a jamais été établie. Alors, Théodore-Frédéric Benoît, victime de la société ou manipulateur ?

Autour du spectacle

Bords plateau
à l’issue de chaque représentation
rencontre avec l’équipe artistique

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)