Événement Passé

L’argent de poche

Par la compagnie Barbès 35

Nos films

 

Nous faire vibrer devant un grand film… qu’on ne verra pas ! C’est l’étonnant pari imaginé par Barbès 35 dans une expérience insolite entre cinéma et théâtre.

Inventer des formats audacieux est une seconde nature pour Barbès 35. Cendre Chassanne nous propose ici une nouvelle aventure à mi-chemin entre l’image et la scène. À l’affiche neuf films (trois au Théâtre cette saison), autant d’acteurs et une règle du jeu : à chacun de choisir son film pour déclencher un scénario bis au croisement de la vie et du cinéma, raconter le film et se raconter à travers lui tout en choisissant un alter ego parmi les personnages. Il est bien sûr inutile d’avoir vu les films avant, bien au contraire… Mais on aura sans aucun doute vivement envie de les (re)découvrir à l’issue de cette expérience insolite. Pour le premier rendez-vous de ce ciné-cycle d’un genre nouveau, c’est la comédienne Carole Guittat qui s’empare de L’Argent de poche (1975) de François Truffaut. Un chef-d’œuvre dédié à l’enfance, à imaginer ensemble, en toute liberté.

foyer bar

pour toute la famille

Durée : environ 45 mn

Tarif

gratuit

A découvrir aussi

Liens

D’après le film de François Truffaut

Direction, écriture et jeu Cendre Chassanne

Ecriture et jeu Carole Guittat

Production Cie Barbès 35 Coproduction Atheneum Avec le soutien de La Cité de la voix, La Cité du Mot, centre culturel de rencontre du Prieuré de La Charité

L’argent de poche

Par la compagnie Barbès 35

Théâtre / Tous les spectacles / Un Midi au Théâtre

Nos films

 

Nous faire vibrer devant un grand film… qu’on ne verra pas ! C’est l’étonnant pari imaginé par Barbès 35 dans une expérience insolite entre cinéma et théâtre.

Inventer des formats audacieux est une seconde nature pour Barbès 35. Cendre Chassanne nous propose ici une nouvelle aventure à mi-chemin entre l’image et la scène. À l’affiche neuf films (trois au Théâtre cette saison), autant d’acteurs et une règle du jeu : à chacun de choisir son film pour déclencher un scénario bis au croisement de la vie et du cinéma, raconter le film et se raconter à travers lui tout en choisissant un alter ego parmi les personnages. Il est bien sûr inutile d’avoir vu les films avant, bien au contraire… Mais on aura sans aucun doute vivement envie de les (re)découvrir à l’issue de cette expérience insolite. Pour le premier rendez-vous de ce ciné-cycle d’un genre nouveau, c’est la comédienne Carole Guittat qui s’empare de L’Argent de poche (1975) de François Truffaut. Un chef-d’œuvre dédié à l’enfance, à imaginer ensemble, en toute liberté.

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)

Le théatre

GRATUIT
VOIR