Événement Passé

L’Avare : un portrait de famille en ce début du 3ème millénaire

De PeterLicht, d’après Molière / Par l’ensemble Epik Hotel

France/ Allemagne

 

Voici une réécriture décapante et résolument contemporaine de la pièce mythique de Molière. Cléante veut vivre sa vie avec la belle Marianne. Il a les projets et les ambitions d’aujourd’hui : son avenir, déjà tout tracé, nécessite un capital de départ que pourrait lui disputer sa sœur, Élise. Mais l’héritage amassé par leur père tarde à venir… Harpagon tient ferme et n’entend aucunement céder ses biens. Convaincus que cet argent leur revient de droit, persuadés qu’il les rendra tout naturellement heureux, les jeunes gens s’emportent – ou s’apitoient – dans l’attente de pouvoir consommer. Avec ce portrait de famille, l’auteur et musicien allemand PeterLicht flirte avec l’activisme anticapitaliste et brocarde une génération passive qui refuse de grandir. C’est ce regard sur une société où argent et jeunesse sont rois, servi par une écriture musicale autant que radicale, qui ont séduit l’ensemble Epik Hotel. La mise en scène de Catherine Umbdenstock offre un spectacle jubilatoire qui renverse les perspectives : car aujourd’hui, qui d’Harpagon ou de ses enfants délire en vérité sur la valeur de l’argent ?

grande salle

à partir de 16 ans

Durée : 2 h

Tarif

de 7 à 22 euros

Liens

Texte PeterLicht, d’après Molière

Traduction Katia Flouest-Sell

Mise en scène Catherine Umbdenstock

Dramaturgie Karin Riegler

Scénographie Elisabeth Weiß

Costumes Claire Schirck

Création lumière et vidéo Manon Lauriol

Régie générale, son et vidéo Fred Hug

Construction décor Florian Méneret

Avec Nathalie Bourg, Chloé Catrin, Clément Clavel, Charlotte Krenz, Lucas Partensky, Claire Rappin

Photo Vincent Arbelet, Alain Kaiser

Production Epik Hotel (Strasbourg / Berlin) Coproduction La Filature - scène nationale de Mulhouse Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Alsace, de l’Agence Culturelle d’Alsace « Les Régionales », de la Ville de Strasbourg, du Conseil Général, de la Région Alsace, de l’École HfS Ernst Busch Berlin, de l’OFAJ, du Geothe Institut, du TAPS à Strasbourg, des Relais Culturels de Wissembourg, Haguenau, et Thann, de la maison d’éditions schaefersphilippenTM Theater und Medien GbR à Cologne et la participation artistique du JTN

L’Avare : un portrait de famille en ce début du 3ème millénaire

De PeterLicht, d’après Molière / Par l’ensemble Epik Hotel

Théâtre

France/ Allemagne

 

Voici une réécriture décapante et résolument contemporaine de la pièce mythique de Molière. Cléante veut vivre sa vie avec la belle Marianne. Il a les projets et les ambitions d’aujourd’hui : son avenir, déjà tout tracé, nécessite un capital de départ que pourrait lui disputer sa sœur, Élise. Mais l’héritage amassé par leur père tarde à venir… Harpagon tient ferme et n’entend aucunement céder ses biens. Convaincus que cet argent leur revient de droit, persuadés qu’il les rendra tout naturellement heureux, les jeunes gens s’emportent – ou s’apitoient – dans l’attente de pouvoir consommer. Avec ce portrait de famille, l’auteur et musicien allemand PeterLicht flirte avec l’activisme anticapitaliste et brocarde une génération passive qui refuse de grandir. C’est ce regard sur une société où argent et jeunesse sont rois, servi par une écriture musicale autant que radicale, qui ont séduit l’ensemble Epik Hotel. La mise en scène de Catherine Umbdenstock offre un spectacle jubilatoire qui renverse les perspectives : car aujourd’hui, qui d’Harpagon ou de ses enfants délire en vérité sur la valeur de l’argent ?

Autour du spectacle

Bord plateau

jeudi 21 janvier

rencontre avec l’équipe artistique

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)