Événement Passé

L’Avoir ! Ode chantée au savon

Par la compagnie ACTA

poème visuel et sonore

 

L’Avoir est une création musicale pour les tout-petits qui savent combien le savon est une fête jubilatoire et douce. Aux prémices de cette aventure, un poème de Francis Ponge dans lequel ce grand observateur des petits phénomènes se plaît à décrire comment « L’eau, l’air et le savon se chevauchent, jouent à saute-mouton, forment des combinaisons moins chimiques que physiques, gymnastiques, acrobatiques… ». À ces combinaisons joyeuses et bondissantes, le metteur en scène Laurent Dupont offre aujourd’hui un devenir musical en réunissant un percussionniste et un chanteur. Mais aussi six bassines, deux mouchoirs, un drap et treize savons, soit autant de prétextes à multiplier les jeux sonores et visuels. L’Avoir se déroule comme une conversation musicale entre les deux interprètes, tantôt rythmée et swinguante comme un solo de batterie, tantôt solennelle devant le miracle du savon. Entre ces musiciens diserts qui évoquent les lavandières d’antan, la conversation cascade comme une source joyeuse, la langue fait des clapotis tandis que de loin en loin, une lumière d’un bleu aquatique court, se recueille au creux de la main, sur la surface d’un drap… De l’art de transformer un rituel quotidien en pur ravissement !

Mise en scène Laurent Dupont
Chant Justin Bonnet
Percussions Maxime Échardour
Vidéo Sébastien Sidaner
Régie Bernard Beau
Costumes Gaëtan Leudière
Photo Agnès Defosses

Production compagnie ACTA Coproduction Nova Villa – Festival Méli’Môme Avec le soutien de la DRAC Île-de-France, du Conseil Départemental du Val-d’Oise, de la Ville de Villiers-le-Bel et du Conseil Régional d’Île-de-France

L’Avoir ! Ode chantée au savon

Par la compagnie ACTA

Musique / Spectacle en famille / Tous les spectacles

poème visuel et sonore

 

L’Avoir est une création musicale pour les tout-petits qui savent combien le savon est une fête jubilatoire et douce. Aux prémices de cette aventure, un poème de Francis Ponge dans lequel ce grand observateur des petits phénomènes se plaît à décrire comment « L’eau, l’air et le savon se chevauchent, jouent à saute-mouton, forment des combinaisons moins chimiques que physiques, gymnastiques, acrobatiques… ». À ces combinaisons joyeuses et bondissantes, le metteur en scène Laurent Dupont offre aujourd’hui un devenir musical en réunissant un percussionniste et un chanteur. Mais aussi six bassines, deux mouchoirs, un drap et treize savons, soit autant de prétextes à multiplier les jeux sonores et visuels. L’Avoir se déroule comme une conversation musicale entre les deux interprètes, tantôt rythmée et swinguante comme un solo de batterie, tantôt solennelle devant le miracle du savon. Entre ces musiciens diserts qui évoquent les lavandières d’antan, la conversation cascade comme une source joyeuse, la langue fait des clapotis tandis que de loin en loin, une lumière d’un bleu aquatique court, se recueille au creux de la main, sur la surface d’un drap… De l’art de transformer un rituel quotidien en pur ravissement !

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)