Événement Passé

Le kaléidoscope de Monsieur Schubert

Par le Conservatoire de Musique d’Auxerre

Un kaléidoscope musical. L’invitation ne saurait être plus tentante… Avec sa fraîcheur évocatrice des eaux miroitantes, La Truite de Schubert est un thème idéal entre tous pour activer les couleurs et les timbres de cette formation à géométrie variable, fruit de la complicité de musiciens qui sont également enseignants au Conservatoire d’Auxerre. Caroline Pozderec (soprano), Juliette Ciesla (piano), Vincent Pagliarin (violon), Hélène Couvert-Suignard (alto), Lucie Chevillard (violoncelle) et Pénélope Poincheval (contrebasse) ont concocté un délicieux programme en forme de dérive musicale. On y croisera l’aimable poisson à deux reprises puisque La Truite fut d’abord un Lied (Die Forelle, 1817) au succès immédiat, avant de ressurgir deux ans plus tard dans le quatrième mouvement du quintette éponyme… À suivre également, deux extraits des Rückert-Lieder de Gustav Mahler dans une transcription pour voix, piano et cordes ainsi que les Adagio et Allegro opus 70 de Robert Schumann pour piano et contrebasse. Lumière, couleurs, fraîcheur et mouvement : un programme au ton des plus printaniers !

grande salle

pour toute la famille

Durée : 1 h 15

Tarif

de 7,50 à 24 euros

Réservez

A découvrir aussi

Soprano Caroline Pozderec
Piano Juliette Ciesla
Violon Vincent Pagliarin
Alto Hélène Couvert-Suignard
Violoncelle Lucie Chevillard
Contrebasse Pénélope Poincheval
Photo Leah Kupreski, Karine Zibaut, Dider Pallages

Le kaléidoscope de Monsieur Schubert

Par le Conservatoire de Musique d’Auxerre

Musique / Tous les spectacles

Un kaléidoscope musical. L’invitation ne saurait être plus tentante… Avec sa fraîcheur évocatrice des eaux miroitantes, La Truite de Schubert est un thème idéal entre tous pour activer les couleurs et les timbres de cette formation à géométrie variable, fruit de la complicité de musiciens qui sont également enseignants au Conservatoire d’Auxerre. Caroline Pozderec (soprano), Juliette Ciesla (piano), Vincent Pagliarin (violon), Hélène Couvert-Suignard (alto), Lucie Chevillard (violoncelle) et Pénélope Poincheval (contrebasse) ont concocté un délicieux programme en forme de dérive musicale. On y croisera l’aimable poisson à deux reprises puisque La Truite fut d’abord un Lied (Die Forelle, 1817) au succès immédiat, avant de ressurgir deux ans plus tard dans le quatrième mouvement du quintette éponyme… À suivre également, deux extraits des Rückert-Lieder de Gustav Mahler dans une transcription pour voix, piano et cordes ainsi que les Adagio et Allegro opus 70 de Robert Schumann pour piano et contrebasse. Lumière, couleurs, fraîcheur et mouvement : un programme au ton des plus printaniers !

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)