Événement Passé

Le mystère des oréades

Par la compagnie Sound Track

Une ode archaïque et numérique au 7ème art

 

Spectacle musique et vidéo performance, sous la forme d’un film-concert inspiré par des scènes cultes du cinéma du début du siècle dernier à nos jours, Le mystère des oréades est la rencontre de deux interprètes et de leurs univers oniriques, à la fois familiers et étranges, pour aborder le thème universel de la solitude.
Ce ciné-vidéo-concert, est un outil idéal pour une éducation à l’image active. Les procédés d’élaboration d’effets visuels sont mis à nu.Tout se fabrique sous nos yeux. Un réalisateur de cinéma-miniature, savant-fou de réactions chimiques travaille sur des trucages, des mouvements, des valeurs de cadre, dans l’écho de la matière sonore. Mathieu Sanchez utilise et filme les matières visuelles en temps réel tandis que Patricia Dallio crée en direct un environnement musical envoûtant en manipulant des matériaux sonores à l’aide de ses instruments capteurs. Ensemble, ils interprètent une série de tableaux abstraits sous la forme d’allusions à certains des films emblématiques : Edward aux mains d’argent, Nosferatu, Eraserhead, Dead Man, Frankenstein, La ligne verte et tant d’autres… Se construit ainsi un univers sensoriel évoquant l’isolement : ce paradoxe essentiel de l’existence, qui nous amène immanquablement vers l’évocation de la rencontre et du rejet, de la peur ou de l’acceptation, de la solitude ou de la fusion…

grande salle

à partir de 8 ans

Durée : 1 h

Tarif

de 7 à 22 euros

Liens

Conception, création musicale et interprétation Patricia Dallio

Conception, réalisations visuelles et interprétation Mathieu Sanchez

Regard extérieur Sandrine Gironde

Ingénieur du son Xavier Bordelais

Conception lumière Thierry Robert

Scénographie et régie lumière David Gallaire

Soutien et support technique Olivier Charlet

Développement programmation Carl Faia

Photos Mathieu Sanchez, Jean-Christophe Hanché

Production compagnie Sound Track Coproduction Le Nouveau Relax – scène conventionnée de Chaumont, Le Théâtre – scène conventionnée d’Auxerre, La Comète – scène nationale de Châlons-en-Champagne, le CCAM – scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy, Le Centre Culturel Saint-Exupéry de Reims, Le CNCM – Césaré de Reims

Le mystère des oréades

Par la compagnie Sound Track

Musique

Une ode archaïque et numérique au 7ème art

 

Spectacle musique et vidéo performance, sous la forme d’un film-concert inspiré par des scènes cultes du cinéma du début du siècle dernier à nos jours, Le mystère des oréades est la rencontre de deux interprètes et de leurs univers oniriques, à la fois familiers et étranges, pour aborder le thème universel de la solitude.
Ce ciné-vidéo-concert, est un outil idéal pour une éducation à l’image active. Les procédés d’élaboration d’effets visuels sont mis à nu.Tout se fabrique sous nos yeux. Un réalisateur de cinéma-miniature, savant-fou de réactions chimiques travaille sur des trucages, des mouvements, des valeurs de cadre, dans l’écho de la matière sonore. Mathieu Sanchez utilise et filme les matières visuelles en temps réel tandis que Patricia Dallio crée en direct un environnement musical envoûtant en manipulant des matériaux sonores à l’aide de ses instruments capteurs. Ensemble, ils interprètent une série de tableaux abstraits sous la forme d’allusions à certains des films emblématiques : Edward aux mains d’argent, Nosferatu, Eraserhead, Dead Man, Frankenstein, La ligne verte et tant d’autres… Se construit ainsi un univers sensoriel évoquant l’isolement : ce paradoxe essentiel de l’existence, qui nous amène immanquablement vers l’évocation de la rencontre et du rejet, de la peur ou de l’acceptation, de la solitude ou de la fusion…

Autour du spectacle

Bord plateau
mardi 20 janvier
rencontre avec l’équipe artistique

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)