Événement Passé

L’effrayante forêt Juste devant nous

Par la compagnie Barbès 35

La forêt de nos contes d’enfant, à en croire Bettelheim*, c’est la matrice de tous les fantasmes et de toutes les angoisses. L’occasion pour Cendre Chassanne et Jérémie Fabre d’imaginer une saga familiale déjantée dans les bois, où Poucet, archétype de l’enfant perdu, fait le récit de sa vie en réinventant sans cesse sa propre histoire. Surgit un personnage extérieur, La fille à la langue, qui déclenche un véritable cataclysme dans la famille : Papa quitte Maman et se découvre une passion pour la peinture flamande et les glaces Bertillon ; Maman et La fille à la langue, converties au végétarisme, vont vivre dans une bergerie de la Creuse ; Mamie, libérée du joug des maisons de retraite, s’en va au ciel tandis que le frère vit sa vie de ministre solitaire sur l’Île Saint-Louis et que Poucet continue de s’inventer… Mêlant texte, musique et vidéo dans une scénographie inventive et résolument contemporaine, la compagnie Barbès 35 aborde avec intelligence la question de la famille, sujet n°1 de nos fragiles sociétés, celle de l’émancipation – récurrente dans les spectacles de Cendre Chassanne et la chance qui nous est donnée d’écrire notre chemin. Vivifiant et joyeusement subversif !

* Psychologue, pédagogue et auteur de Psychanalyse des contes de fées, éd. Robert Laffont, 1976

grande salle

à partir de 14 ans

Durée : environ 1 h 40

Tarif

de 7 à 22 euros

Liens

Texte Cendre Chassanne, Jérémie Fabre

Mise en scène Cendre Chassanne

Avec Agnès Fabre, Isabelle Fournier, Thomas Gaubiac, Jean-Baptiste Gillet, Carole Guittat

Scénographie Pierre-Yves Boutrand, Cendre Chassanne, Violaine Decazenove

Costumes et accessoires Violaine Decazenove

Musique Roudoudou

Lumière Pierre-Yves Boutrand, Sébastien Choriol

Régie générale et lumière Sébastien Choriol

Régie son Edouard Alanio

Photo Dominique Hamot

 

Production Cie Barbès 35 Coproduction Le Théâtre - scène conventionnée d’Auxerre, Act’art 77 / Scènes rurales, Théâtre André Malraux à Chevilly-Larue, Théâtre de Thouars – scène conventionnée Avec le soutien de la Galerie Guigon à Paris, de La Fabrique Ephéméride à Val-de-Reuil et de la Ville de Montreuil Avec l’aide à la création du Conseil Général du Val de Marne

L’effrayante forêt Juste devant nous

Par la compagnie Barbès 35

Théâtre

La forêt de nos contes d’enfant, à en croire Bettelheim*, c’est la matrice de tous les fantasmes et de toutes les angoisses. L’occasion pour Cendre Chassanne et Jérémie Fabre d’imaginer une saga familiale déjantée dans les bois, où Poucet, archétype de l’enfant perdu, fait le récit de sa vie en réinventant sans cesse sa propre histoire. Surgit un personnage extérieur, La fille à la langue, qui déclenche un véritable cataclysme dans la famille : Papa quitte Maman et se découvre une passion pour la peinture flamande et les glaces Bertillon ; Maman et La fille à la langue, converties au végétarisme, vont vivre dans une bergerie de la Creuse ; Mamie, libérée du joug des maisons de retraite, s’en va au ciel tandis que le frère vit sa vie de ministre solitaire sur l’Île Saint-Louis et que Poucet continue de s’inventer… Mêlant texte, musique et vidéo dans une scénographie inventive et résolument contemporaine, la compagnie Barbès 35 aborde avec intelligence la question de la famille, sujet n°1 de nos fragiles sociétés, celle de l’émancipation – récurrente dans les spectacles de Cendre Chassanne et la chance qui nous est donnée d’écrire notre chemin. Vivifiant et joyeusement subversif !

* Psychologue, pédagogue et auteur de Psychanalyse des contes de fées, éd. Robert Laffont, 1976

Autour du spectacle

Répétitions ouvertes

du 20 au 24 octobre de 15 h à 17 h

grande salle

échange à l’issue de la répétition le vendredi 24 octobre

Retrouvez l'article sur ces rencontres avec quelques images

 

Bords plateau

mardi 4 et mercredi 5 novembre

rencontre avec Cendre Chassanne et l’équipe artistique

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)