Événement Passé

Les sept jours de Simon Labrosse

De Carole Fréchette / Par la compagnie Barbès 35

Si sa vie vous intéresse

« Moi je m’appelle Simon. Simon Labrosse. C’est pour moi que vous êtes venus… actuellement je suis sans emploi. Mais ça devrait pas durer. Je travaille très fort pour m’en sortir. Enfin, vous allez voir. Mes amis et moi on va vous présenter ma vie.

Enfin, pas toute ma vie. J’y ai bien pensé, pis je me suis dit : sept jours, c’est juste assez. »

Simon, chômeur à l’imaginaire débridé, invente chaque jour de la semaine une manière de gagner sa vie : « cascadeur émotif », « finisseur de phrases », « flatteur d’ego » « allégeur de conscience »… Dans ses aventures, Simon est soutenu par deux compagnons : Léo, un poète incapable d’avoir une pensée positive (ça arrive parfois) et Nathalie, un peu narcissique (ça arrive souvent) obsédée par son épanouissement personnel. Fable brillante, la pièce de Carole Fréchette, mise en scène ici par Cendre Chassanne, traite avec intelligence et humour de notre monde enlisé dans la crise et la précarité. De notre vieil occident qui a la vue courte. De notre incapacité à lâcher l’idée de profit pour l’idée de partage. Il y a là un théâtre à la fois engagé et poétique, profondément politique et férocement drôle.

Texte Carole Fréchette

Mise en scène, scénographie et costumes Cendre Chassanne

Avec Nathalie Bitan, Laurent Lévy, Philippe Saunier

Assistants scénographie Jean-Baptiste Gillet, Oscar Gillet

Régie générale Sébastien Choriol

Photo Dominique Hamot

Production Cie Barbès 35.

Les sept jours de Simon Labrosse

De Carole Fréchette / Par la compagnie Barbès 35

Théâtre

Si sa vie vous intéresse

« Moi je m’appelle Simon. Simon Labrosse. C’est pour moi que vous êtes venus… actuellement je suis sans emploi. Mais ça devrait pas durer. Je travaille très fort pour m’en sortir. Enfin, vous allez voir. Mes amis et moi on va vous présenter ma vie.

Enfin, pas toute ma vie. J’y ai bien pensé, pis je me suis dit : sept jours, c’est juste assez. »

Simon, chômeur à l’imaginaire débridé, invente chaque jour de la semaine une manière de gagner sa vie : « cascadeur émotif », « finisseur de phrases », « flatteur d’ego » « allégeur de conscience »… Dans ses aventures, Simon est soutenu par deux compagnons : Léo, un poète incapable d’avoir une pensée positive (ça arrive parfois) et Nathalie, un peu narcissique (ça arrive souvent) obsédée par son épanouissement personnel. Fable brillante, la pièce de Carole Fréchette, mise en scène ici par Cendre Chassanne, traite avec intelligence et humour de notre monde enlisé dans la crise et la précarité. De notre vieil occident qui a la vue courte. De notre incapacité à lâcher l’idée de profit pour l’idée de partage. Il y a là un théâtre à la fois engagé et poétique, profondément politique et férocement drôle.

Autour du spectacle

Les Apéros dits du vendredi
vendredi 13 décembre à 18 h 30
au foyer bar
autour des textes de Carole Fréchette
avec les stagiaires de l’Atelier Théâtre-École et Cendre Chassanne

 

Bord plateau
mercredi 16 avril
rencontre avec Cendre Chassanne et l’équipe artistique

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)