L’homme seul

Par la compagnie DDCM - la vie moderne

Hors les murs
La parole empêchée # 3

Pour faire une culbute dans l’abîme, il suffit parfois d’un simple faux pas, d’un accident de la vie… L’homme seul est celui que nous avons tous croisé, assis sur un trottoir, hébété par la rue. Un « sans domicile fixe » aux antipodes des « demeurant partout » du Moyen Âge… Cette expression aujourd’hui oubliée désignait alors les vagabonds qu’il était d’usage d’accueillir dans les granges, les hospices… Pour l’auteur Sébastien Lanz, elle mesure le fossé qui sépare deux mondes. Entre la charité qui pourvoyait aux besoins des pauvres, il y a huit siècles, et la violence de notre modernité triomphante, quels sont en réalité les temps obscurs ? Le projet de L’homme seul a surgi de cette tension ; et pour comprendre au nom de quelle barbarie des femmes et des hommes en sont aujourd’hui réduits à la rue, Sébastien Lanz a interrogé un universitaire sur les mendiants du XIIIe siècle, partagé le quotidien d’exclus, maraudé dans les rues, récolté quantité de témoignages. Son écriture directe, puissamment subjective est confiée à l’acteur Fred Guittet qui incarne cet homme seul contemporain. Réaliste, documentaire dans sa manière de disséquer une trajectoire d’exclusion, elle porte aussi une poésie sans pathos, puisée à la source des rencontres humaines qui ont marqué ce parcours de création.

Texte et mise en scène Sébastien Lanz

Avec Fred Guittet

Régie Jean Tartaroli

Photos Philippe Hanula

Créé le 19 juillet 2017 au Théâtre des Carmes André Benedetto à Avignon. Production Cie DDCM – la vie moderne Avec le soutien du Théâtre des Carmes André Benedetto, du centre culturel Jean Moulin de Mions, du Théâtre de l’Elysée à Lyon, de la ville d’Avignon, du conseil départemental du Vaucluse, du Théâtre Louis Jouvet de Rethel – scène conventionnée des Ardennes

L’homme seul

Par la compagnie DDCM - la vie moderne

Théâtre / Tous les spectacles

Hors les murs
La parole empêchée # 3

Pour faire une culbute dans l’abîme, il suffit parfois d’un simple faux pas, d’un accident de la vie… L’homme seul est celui que nous avons tous croisé, assis sur un trottoir, hébété par la rue. Un « sans domicile fixe » aux antipodes des « demeurant partout » du Moyen Âge… Cette expression aujourd’hui oubliée désignait alors les vagabonds qu’il était d’usage d’accueillir dans les granges, les hospices… Pour l’auteur Sébastien Lanz, elle mesure le fossé qui sépare deux mondes. Entre la charité qui pourvoyait aux besoins des pauvres, il y a huit siècles, et la violence de notre modernité triomphante, quels sont en réalité les temps obscurs ? Le projet de L’homme seul a surgi de cette tension ; et pour comprendre au nom de quelle barbarie des femmes et des hommes en sont aujourd’hui réduits à la rue, Sébastien Lanz a interrogé un universitaire sur les mendiants du XIIIe siècle, partagé le quotidien d’exclus, maraudé dans les rues, récolté quantité de témoignages. Son écriture directe, puissamment subjective est confiée à l’acteur Fred Guittet qui incarne cet homme seul contemporain. Réaliste, documentaire dans sa manière de disséquer une trajectoire d’exclusion, elle porte aussi une poésie sans pathos, puisée à la source des rencontres humaines qui ont marqué ce parcours de création.

Autour du spectacle

La presse en parle
« Une mise en scène intelligente et culottée, portée par un beau travail d’écriture, qui se détache du documentaire en sublimant poétiquement les maux et les tourments de ces oubliés. » le bruit du off

 

Cour technique du Théâtre / 11 rue du pont

vendredi 15 mai à 14 h
samedi 16 mai à 17 h

Cour du Temple / 31 rue Saint-Pèlerin

vendredi 15 mai à 19 h 30
samedi 16 mai à 19 h 30
dimanche 17 mai à 16 h

 

Avec nos remerciements à l’Église Protestante Unie d’Auxerre et Disséminés pour son accueil.

 

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)