Majipoor

Par la compagnie Les Objets Volants

D’un roman d’heroic fantasy à succès, Denis Paumier et ses « objets volants » tirent une fable scénique en apesanteur. Sur Majipoor, le jonglage devient plus qu’une discipline de cirque : un monde extraterrestre éclatant de couleurs.

Si vous avez déjà entendu parler des Skandars, vous comptez certainement au nombre des lecteurs de Robert Silverberg, auteur culte d’une prolifique saga qui a pour cadre la planète Majipoor. Sur cet astre, les créatures n’ont rien à envier aux monstres de Valérian ou de Star Wars. Les Skandars quant à eux, sont issus d’une tribu de jongleurs à quatre bras. Voici le point de départ de cette nouvelle création qui nous emmène bien loin de l’imagerie traditionnelle du cirque. Sous le signe de l’improbable, Denis Paumier développe dans tous ses spectacles une vision élargie qui flirte volontiers avec les éléments les plus inattendus, solides ou… virtuels. Tout objet est en effet à même d’être jonglé, en particulier pour des artistes aussi férus de mathématiques et d’informatique. Mais ces illusionnistes que sont Les Objets Volants ne dédaignent pas pour autant les classiques balles, massues ou anneaux, qui sont loin d’avoir dit leur dernier mot entre leurs mains. C’est avec cette approche à 360° que la compagnie s’engage pour Majipoor dans le jonglage « multi-mains » . Une tendance émergente où la virtuosité du geste se partage comme une partition de groupe, ici pour cinq interprètes… Où l’on retrouve le Skandar, cet être unique à bras multiples, métaphore du collectif que sait si bien animer Denis Paumier.

grande salle

à partir de 8 ans

Durée : 1 h 10

Tarif

de 8 à 25 euros

Réservez

Direction artistique, mise en scène, conception et régie son Denis Paumier

Avec, au jonglage Olli Vuorinen, Tristan Curty, Audrey Decaillon, Daniel Sanchez, Bastien Dugas

Scénographie, régie plateau Agata Le Bris

Conception et régie générale Mazda Mofid

Conception costumes Maya Thébeault

Informatique de jonglage Sylvain Garnavault, Labotronik

Création costumes Maya Tébo

Réalisation costumes Florence Bonnaire

Conseil jonglage Alejandro Escobedo, Raphael Caputo

Conseil dramaturgie Alice Faure

Conseil musique Nicolas Canot

Conseil chorégraphie Aurore Castan-Aïn

Photos V. Muller - Agence culturelle d'Alsace

Créé le 28 janvier 2020 à Haguenau. Production compagnie Les Objets Volants Coproduction Le Théâtre de la Madeleine – scène conventionnée de Troyes, le Théâtre d’Auxerre – scène conventionnée d’intérêt national, le Réseau scènes du nord Alsace Avec le soutien de la DRAC Grand Est, la région Grand Est, le département de la Marne, le Théâtre de la Madeleine, le 36 du mois à Fresnes, l’agence culturelle Grand Est Sélestat, la Cascade – pôle national de cirque à Bourg-Saint-Andéol, La Grainerie à Balma, le Réseau scènes du nord Alsace, le Césaré – centre national de création musicale de Reims

Majipoor

Par la compagnie Les Objets Volants

Cirque / Tous les spectacles

D’un roman d’heroic fantasy à succès, Denis Paumier et ses « objets volants » tirent une fable scénique en apesanteur. Sur Majipoor, le jonglage devient plus qu’une discipline de cirque : un monde extraterrestre éclatant de couleurs.

Si vous avez déjà entendu parler des Skandars, vous comptez certainement au nombre des lecteurs de Robert Silverberg, auteur culte d’une prolifique saga qui a pour cadre la planète Majipoor. Sur cet astre, les créatures n’ont rien à envier aux monstres de Valérian ou de Star Wars. Les Skandars quant à eux, sont issus d’une tribu de jongleurs à quatre bras. Voici le point de départ de cette nouvelle création qui nous emmène bien loin de l’imagerie traditionnelle du cirque. Sous le signe de l’improbable, Denis Paumier développe dans tous ses spectacles une vision élargie qui flirte volontiers avec les éléments les plus inattendus, solides ou… virtuels. Tout objet est en effet à même d’être jonglé, en particulier pour des artistes aussi férus de mathématiques et d’informatique. Mais ces illusionnistes que sont Les Objets Volants ne dédaignent pas pour autant les classiques balles, massues ou anneaux, qui sont loin d’avoir dit leur dernier mot entre leurs mains. C’est avec cette approche à 360° que la compagnie s’engage pour Majipoor dans le jonglage « multi-mains » . Une tendance émergente où la virtuosité du geste se partage comme une partition de groupe, ici pour cinq interprètes… Où l’on retrouve le Skandar, cet être unique à bras multiples, métaphore du collectif que sait si bien animer Denis Paumier.

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)