Mary

Par l'Ensemble XXI.n

Le docteur Frankenstein et sa créature forment l’un des duos les plus célèbres de la littérature mondiale ; et plus encore du cinéma qui leur a consacré maintes adaptations. On sait moins que ces personnages sont nés sous la plume d’une jeune fille de 19 ans, Mary Shelley. Jeune artiste elle aussi, la compositrice Clara Olivares a consacré à ce personnage hors normes un opéra de chambre en forme de biopic marionnettique… forcément fantastique.

Qu’il s’agisse de l’œuvre ou de sa vie de femme, une stupéfiante modernité ressort du parcours de Mary Shelley. Libérale voire libertaire, féministe, elle s’émancipa très tôt pour vivre libre et en paya le prix. Elle toucha aussi dans ses romans d’anticipation nombre de questions qui font l’actualité de notre XXIe siècle. Opéra en trois actes pour violon, violoncelle, clarinette, saxophone et voix, Mary nous entraîne sur les traces biographiques et littéraires de cette femme d’exception. Dans un aller-retour constant entre réalité et fiction, la musique, la mise en scène teintée d’un fort onirisme, épousent la vie tumultueuse de Mary. Et il y a foule sur scène : Percy le mari écrivain et dandy, d’autres figures, imaginaires, telles que Victor Frankenstein et sa Créature, l’héroïne Mathilda, Lionel Verney (protagoniste du Dernier homme). Autant de marionnettes réalistes ou chimériques dont les ficelles sont tirées par une unique manipulatrice, la soprano Annabelle Bayet. Personnifiant Mary, elle prête aux créatures non seulement la vie mais une pluralité de voix grâce au traitement du son en temps réel. Avec l’ensemble musical XXI.n pour œuvrer dans l’ombre, c’est une troupe baroque, contemporaine et fantastique qui s’anime, aux confins du son et de l’image.

grande salle

à partir de 12 ans

Durée : 55 mn

Tarif

de 8 à 25 euros

Réservez

paroles en anglais, sous-titré français

Composition Clara Olivares

Livret Clara Olivares d’après les écrits de Mary et Percy Shelley

Mise en scène Cécile Huet

Scénographie et peintures Jaime Olivares

Construction Jean-François Frering, Urban Edte

Marionnettes Jaime Olivares, Dorine Cochenet, Frédérique Hault-Charlier

Création lumières Jérôme Rivelaygue

Création costumes Pascale Manigaud

Conseil manipulation marionnettes Dorine Cochenet

Ensemble XXI.n, soprano Annabelle Bayet, violon Szuhwa Wu, violoncelle Pierre Fourcade, clarinettes Yannick Herpin, saxophone Claude Georgel, réalisation en informatique musical et mise en son Anaïs Georgel

Photos Jaime Olivares

Créé le 25 janvier 2018 au Théâtre Gérard Philippe de Frouard. Production L’Ensemble XXI.n Co-productions Scène2-Senones et le Théâtre Gérard Philippe - scène conventionnée de Frouard Avec le soutien de la DRAC Grand Est, de la Région Grand Est, le conseil départemental des Vosges et la Haute Ecole des Arts du Rhin

Mary

Par l'Ensemble XXI.n

Musique / Tous les spectacles

Le docteur Frankenstein et sa créature forment l’un des duos les plus célèbres de la littérature mondiale ; et plus encore du cinéma qui leur a consacré maintes adaptations. On sait moins que ces personnages sont nés sous la plume d’une jeune fille de 19 ans, Mary Shelley. Jeune artiste elle aussi, la compositrice Clara Olivares a consacré à ce personnage hors normes un opéra de chambre en forme de biopic marionnettique… forcément fantastique.

Qu’il s’agisse de l’œuvre ou de sa vie de femme, une stupéfiante modernité ressort du parcours de Mary Shelley. Libérale voire libertaire, féministe, elle s’émancipa très tôt pour vivre libre et en paya le prix. Elle toucha aussi dans ses romans d’anticipation nombre de questions qui font l’actualité de notre XXIe siècle. Opéra en trois actes pour violon, violoncelle, clarinette, saxophone et voix, Mary nous entraîne sur les traces biographiques et littéraires de cette femme d’exception. Dans un aller-retour constant entre réalité et fiction, la musique, la mise en scène teintée d’un fort onirisme, épousent la vie tumultueuse de Mary. Et il y a foule sur scène : Percy le mari écrivain et dandy, d’autres figures, imaginaires, telles que Victor Frankenstein et sa Créature, l’héroïne Mathilda, Lionel Verney (protagoniste du Dernier homme). Autant de marionnettes réalistes ou chimériques dont les ficelles sont tirées par une unique manipulatrice, la soprano Annabelle Bayet. Personnifiant Mary, elle prête aux créatures non seulement la vie mais une pluralité de voix grâce au traitement du son en temps réel. Avec l’ensemble musical XXI.n pour œuvrer dans l’ombre, c’est une troupe baroque, contemporaine et fantastique qui s’anime, aux confins du son et de l’image.

Autour du spectacle

Exposition / du 11 au 22 février / Les Démons de Mary / Par le collectif Draw'ID

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)