Événement Passé

My favorite game

The Will Corporation

concert chorégraphique

 

À mi-chemin entre concert et pièce chorégraphique, My favorite game établit une passionnante connexion entre la musique classique et la danse contemporaine.

Échappé des rangs du Ballet Preljocaj, Hervé Chaussard poursuit dans chacune de ses créations un travail d’écriture de partitions chorégraphiques indissociables des partitions musicales choisies. Après les samples utilisés dans l’électro, il met ici en parallèle les musiques de Haendel, Bach, Kodály et Halvorsen, interprétées en « live » par deux musiciennes virtuoses – Doriane Gable, violon solo de l’Opéra de Paris et la violoncelliste Maja Bogdanovic – et ses univers chorégraphiques, écrits avec la précision d’un système d’horlogerie. Sur scène, le quatuor formé de deux danseurs et deux instrumentistes se livre à un troublant jeu de recherches de correspondances entre les partitions chorégraphiques et musicales, pour une performance sensitive et hypnotique.

Chorégraphie Hervé Chaussard

Musique Georg Friedrich Haendel, Johan Halvorsen, Jean-Sébastien Bach, Zoltán Kodály

Interprétation Doriane Gable, Maja Bogdanovic, Yan Giraldou, Hervé Chaussard

Photo Patrick Fischer

Avec le soutien du Festival de Montauban et de La Ferme du Grand Béon

My favorite game

The Will Corporation

Danse / Musique

concert chorégraphique

 

À mi-chemin entre concert et pièce chorégraphique, My favorite game établit une passionnante connexion entre la musique classique et la danse contemporaine.

Échappé des rangs du Ballet Preljocaj, Hervé Chaussard poursuit dans chacune de ses créations un travail d’écriture de partitions chorégraphiques indissociables des partitions musicales choisies. Après les samples utilisés dans l’électro, il met ici en parallèle les musiques de Haendel, Bach, Kodály et Halvorsen, interprétées en « live » par deux musiciennes virtuoses – Doriane Gable, violon solo de l’Opéra de Paris et la violoncelliste Maja Bogdanovic – et ses univers chorégraphiques, écrits avec la précision d’un système d’horlogerie. Sur scène, le quatuor formé de deux danseurs et deux instrumentistes se livre à un troublant jeu de recherches de correspondances entre les partitions chorégraphiques et musicales, pour une performance sensitive et hypnotique.

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)