Passions et tourments amoureux / Barbara Strozzi

Par Les Traversées Baroques

L’ensemble des Traversées Baroques nous conduit sur les traces de Barbara Strozzi. Compositrice encensée, cantatrice remarquable et figure intellectuelle de la Venise du seicento… il y a près de 400 ans. Une personnalité d’exception, à l’image d’une musique qui a marqué son époque… et les suivantes.

Certains concerts tiendraient presque du roman. Imaginez Venise au XVIIe siècle. Et une femme au centre de toutes les attentions, étoile de l’élite intellectuelle et musicale de son temps. Barbara Strozzi est cette femme au destin exceptionnel. Née des amours ancillaires du poète et dramaturge Giulio Strozzi, puis reconnue et éduquée par ce père naturel, elle fut elle-même mère quatre fois… sans jamais se marier. Une personnalité indépendante et libre, comme sa musique, si bien définie par le titre – Passions et tourments amoureux – choisi pour ce programme par l’ensemble dijonnais des Traversées Baroques. On retrouve toujours avec bonheur l’arc-en-ciel de timbres si raffiné de cet autre siècle des Lumières. La soprano Anne Magouët porte ici le chant, entourée de quatre instrumentistes qui nous donnent à entendre les sons du cornet à bouquin, du violon baroque, du théorbe, de l’orgue et du clavecin. Reconnue à la fois comme interprète et compositrice de grand talent, Barbara Strozzi a souvent mis en musique les textes de son père adoptif ou les siens. C’est une artiste complète dont les Traversées Baroques dressent ici le portrait en six œuvres délicates et impétueuses, qui seront accompagnées par d’autres pièces de ses contemporains : Francesco Cavalli, Giovanni Paolo Cima, Biagio Marini. Fermez les yeux, vous êtes bien en Italie au seicento.

 

Programme

Barbara Strozzi l’Eraclito amoroso (op.2)

Barbara Strozzi La vendetta (op.2)

Francesco Cavalli Sonata a tre

Barbara Strozzi Che si puo fare (op.8)

Barbara Strozzi Costume di grandi (op. 2)

Giovanni Paolo Cima Sonata en la

Barbara Strozzi Lagrime Mie (op.7)

Biagio Marini Sonata sopra fuggi dolente

Barbara Strozzi Hor che Apollo (op. 8)

grande salle

à partir de 14 ans

Durée : 1 h 10 environ

Tarif

de 8 à 25 euros

Réservez

Composition Barbara Strozzi

Avec Anne Magouët soprano, Judith Pacquier cornet à bouquin, Jasmine Eudeline violon baroque, Matthias Spaeter théorbe, Laurent Stewart clavecin

Photos Édouard Barra

Créé le 21 juillet 2018 au Festival Musique et Mémoire. Production Les Traversées Baroques Avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, le conseil départemental de Côte-d’Or et la ville de Dijon

Passions et tourments amoureux / Barbara Strozzi

Par Les Traversées Baroques

Musique / Tous les spectacles

L’ensemble des Traversées Baroques nous conduit sur les traces de Barbara Strozzi. Compositrice encensée, cantatrice remarquable et figure intellectuelle de la Venise du seicento… il y a près de 400 ans. Une personnalité d’exception, à l’image d’une musique qui a marqué son époque… et les suivantes.

Certains concerts tiendraient presque du roman. Imaginez Venise au XVIIe siècle. Et une femme au centre de toutes les attentions, étoile de l’élite intellectuelle et musicale de son temps. Barbara Strozzi est cette femme au destin exceptionnel. Née des amours ancillaires du poète et dramaturge Giulio Strozzi, puis reconnue et éduquée par ce père naturel, elle fut elle-même mère quatre fois… sans jamais se marier. Une personnalité indépendante et libre, comme sa musique, si bien définie par le titre – Passions et tourments amoureux – choisi pour ce programme par l’ensemble dijonnais des Traversées Baroques. On retrouve toujours avec bonheur l’arc-en-ciel de timbres si raffiné de cet autre siècle des Lumières. La soprano Anne Magouët porte ici le chant, entourée de quatre instrumentistes qui nous donnent à entendre les sons du cornet à bouquin, du violon baroque, du théorbe, de l’orgue et du clavecin. Reconnue à la fois comme interprète et compositrice de grand talent, Barbara Strozzi a souvent mis en musique les textes de son père adoptif ou les siens. C’est une artiste complète dont les Traversées Baroques dressent ici le portrait en six œuvres délicates et impétueuses, qui seront accompagnées par d’autres pièces de ses contemporains : Francesco Cavalli, Giovanni Paolo Cima, Biagio Marini. Fermez les yeux, vous êtes bien en Italie au seicento.

 

Programme

Barbara Strozzi l’Eraclito amoroso (op.2)

Barbara Strozzi La vendetta (op.2)

Francesco Cavalli Sonata a tre

Barbara Strozzi Che si puo fare (op.8)

Barbara Strozzi Costume di grandi (op. 2)

Giovanni Paolo Cima Sonata en la

Barbara Strozzi Lagrime Mie (op.7)

Biagio Marini Sonata sopra fuggi dolente

Barbara Strozzi Hor che Apollo (op. 8)

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)