Événement Passé

Petite messe solennelle

Par le Chœur de l’Opéra de Dijon

les Classiques d’Auxerre

 

« Seigneur, rassure-toi, cette petite composition est le dernier péché mortel de ma vieillesse ! » Rossini a 71 ans lorsqu’il écrit cette Petite messe solennelle en 1863. Retraité depuis l’âge de trente-sept ans, il vit retiré dans sa maison de Passy où il reçoit ses amis, fait bombance et cultive sa paresse légendaire ! C’est d’ailleurs avec beaucoup d’humour qu’il qualifie de « petite » cette messe qui ne l’est que par son effectif instrumental, ici un piano et un orgue*, mais certes pas par son ampleur – une heure et demie – ni par la variété des registres qui en composent les quatorze morceaux, tendus entre force dramatique et légèreté entêtante, rappelant ses meilleurs opéras. Ce testament musical riche de styles, de nouveautés, de hardiesses et pour tout dire de jeunesse, ne pouvait que séduire le chef Anass Ismat, arrivé voilà une saison seulement à la tête du Chœur de l’Opéra de Dijon. On le trouve ici sur la crête d’un parcours déjà riche : interprète, pédagogue, directeur artistique, il a collaboré avec le Chœur Britten, les Solistes de Lyon ou l’Ensemble Epsilon Renaissance. Un regard neuf sur un ultime chef-d’œuvre, voici de quoi rendre justice à l’immense Rossini, qui plus de trente ans après avoir quitté la scène musicale était loin d’avoir dit son dernier mot !

*L’œuvre est composée pour deux piano-forte et un harmonium.

grande salle

pour toute la famille

Durée : environ 1 h 30

Tarif

de 7,50 à 24 euros

Réservez

A découvrir aussi

Liens

Chœur de l’Opéra de Dijon
Direction Anass Ismat
Sopranes Corinne Bigeard, Isabelle Blaise, Linda Durier, Sarah Hauss, Aurélie Marjot, Lysiane Minasyan
Alti Nathalie Jay, Dana Luccock, Annalisa Mazzoni, Véronique Mighetti, Véronique Rouge, Delphine Ribemont-Lambert
Ténors Alessandro Baudino, Sébastien Calmette, Yu Chen, Stefano Ferrari, Jean-Christophe Sandmeier
Basses Jean-Paul Espiasse, Rafael Galaz, Zakaria El Bahri, Xavier Levy-Forges, Fabrice Vernier
Piano Nicolas Chesneau
Orgue Maurizio Prosperi
Photo Gilles Abegg – Opéra de Dijon

Avec le soutien de la Ville de Dijon, du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, de la DRAC Bourgogne Franche-Comté et du Conseil Départemental de la Côte-d’Or

Petite messe solennelle

Par le Chœur de l’Opéra de Dijon

Musique / Tous les spectacles

les Classiques d’Auxerre

 

« Seigneur, rassure-toi, cette petite composition est le dernier péché mortel de ma vieillesse ! » Rossini a 71 ans lorsqu’il écrit cette Petite messe solennelle en 1863. Retraité depuis l’âge de trente-sept ans, il vit retiré dans sa maison de Passy où il reçoit ses amis, fait bombance et cultive sa paresse légendaire ! C’est d’ailleurs avec beaucoup d’humour qu’il qualifie de « petite » cette messe qui ne l’est que par son effectif instrumental, ici un piano et un orgue*, mais certes pas par son ampleur – une heure et demie – ni par la variété des registres qui en composent les quatorze morceaux, tendus entre force dramatique et légèreté entêtante, rappelant ses meilleurs opéras. Ce testament musical riche de styles, de nouveautés, de hardiesses et pour tout dire de jeunesse, ne pouvait que séduire le chef Anass Ismat, arrivé voilà une saison seulement à la tête du Chœur de l’Opéra de Dijon. On le trouve ici sur la crête d’un parcours déjà riche : interprète, pédagogue, directeur artistique, il a collaboré avec le Chœur Britten, les Solistes de Lyon ou l’Ensemble Epsilon Renaissance. Un regard neuf sur un ultime chef-d’œuvre, voici de quoi rendre justice à l’immense Rossini, qui plus de trente ans après avoir quitté la scène musicale était loin d’avoir dit son dernier mot !

*L’œuvre est composée pour deux piano-forte et un harmonium.

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)