Événement Passé

PRÉSENTATION PUBLIQUE DES ATELIERS THÉÂTRE-ÉCOLE

Dirigés par Valérie Durin et Elvire Ienciu

HORTENSE A DIT « JE M’EN FOUS »
De Georges Feydeau

atelier 1

samedi 10 juin à 21 h
dimanche 11 juin à 16 h 30

studio

durée environ 40 mn

Remonter la mécanique du rire pour la voir se dérouler dans son infernal déchaînement. Un outil implacable de jeu où l’amusement se conjugue avec la précision des codes. Le théâtre de Feydeau exige une grande discipline, c’est sérieux de faire rire ! Une belle mobilisation de ce groupe de première année.

 

DIRE CE QU’ON NE PENSE PAS dans des langues qu’on ne comprend pas

De Bernardo Carvalho

atelier 2

samedi 10 juin à 19 h 30

dimanche 11 juin à 15 h

grande salle

durée environ 1 h

Un coup de cœur pour cette pièce d’un écrivain et journaliste brésilien, créée au festival d’Avignon 2014, qui met en scène la féroce absurdité de notre société en proie aux clivages et aux radicalismes.

La vision n’est pas optimiste, son acuité propulse le message dans l’humour et la pertinence.

Je salue l’engagement du groupe 2 dont le travail conséquent et régulier permet de présenter la pièce dans sa quasi-intégralité pour notre grand bonheur.

 

LE MOCHE

De Marius Von Mayenburg

atelier 3

samedi 10 juin à 18 h
dimanche 11 juin à 17 h 30

grande salle

durée environ 55 mn

Dernière proposition pour le groupe 3, il s’agit de parcourir le texte de Von Mayenburg dans sa quasi-totalité.
Le spectacle se construit et se déroule sous les yeux des spectateurs. La musique en direct, percussions et voix, en accompagne le déroulement. Monsieur Lette est un génial inventeur mais il n’a qu’un seul défaut : il ne peut « rien vendre avec cette tête. »
Chaque acteur se confronte à chacun des rôles pour au final ne faire plus qu’un.

PRÉSENTATION PUBLIQUE DES ATELIERS THÉÂTRE-ÉCOLE

Dirigés par Valérie Durin et Elvire Ienciu

Théâtre

HORTENSE A DIT « JE M’EN FOUS »
De Georges Feydeau

atelier 1

samedi 10 juin à 21 h
dimanche 11 juin à 16 h 30

studio

durée environ 40 mn

Remonter la mécanique du rire pour la voir se dérouler dans son infernal déchaînement. Un outil implacable de jeu où l’amusement se conjugue avec la précision des codes. Le théâtre de Feydeau exige une grande discipline, c’est sérieux de faire rire ! Une belle mobilisation de ce groupe de première année.

 

DIRE CE QU’ON NE PENSE PAS dans des langues qu’on ne comprend pas

De Bernardo Carvalho

atelier 2

samedi 10 juin à 19 h 30

dimanche 11 juin à 15 h

grande salle

durée environ 1 h

Un coup de cœur pour cette pièce d’un écrivain et journaliste brésilien, créée au festival d’Avignon 2014, qui met en scène la féroce absurdité de notre société en proie aux clivages et aux radicalismes.

La vision n’est pas optimiste, son acuité propulse le message dans l’humour et la pertinence.

Je salue l’engagement du groupe 2 dont le travail conséquent et régulier permet de présenter la pièce dans sa quasi-intégralité pour notre grand bonheur.

 

LE MOCHE

De Marius Von Mayenburg

atelier 3

samedi 10 juin à 18 h
dimanche 11 juin à 17 h 30

grande salle

durée environ 55 mn

Dernière proposition pour le groupe 3, il s’agit de parcourir le texte de Von Mayenburg dans sa quasi-totalité.
Le spectacle se construit et se déroule sous les yeux des spectateurs. La musique en direct, percussions et voix, en accompagne le déroulement. Monsieur Lette est un génial inventeur mais il n’a qu’un seul défaut : il ne peut « rien vendre avec cette tête. »
Chaque acteur se confronte à chacun des rôles pour au final ne faire plus qu’un.

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)