Événement Passé

Quatorze

Par la compagnie Cassandre

COMÉDIE DOCUMENTÉE RELATANT LES 38 JOURS QUI PRÉCÉDÈRENT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

 

Alors que 2018 marque la fin des commémorations du premier conflit mondial, la compagnie Cassandre reprend judicieusement son opus Quatorze. Une chronique – en forme de comédie documentée – des 38 jours qui précédèrent le désastre.

Née en 2010, Cassandre trace sa route aux confins du théâtre burlesque et des sciences sociales. Alliage original sur scène et arme imparable pour cette compagnie lyonnaise qui ambitionne de donner à éprouver par l’Art, là où prouver par A+B ne suffit plus à éveiller les consciences. Metteur en scène, Sébastien Valignat posait ainsi l’enjeu lors de la création de Quatorze : « À quoi sert cette commémoration, si elle ne se fixe pas au moins pour ambition de nous armer suffisamment en pensée pour éviter qu’une tragédie similaire ait à nouveau lieu ? ». Quatre ans après, la question reste assez brûlante pour remettre le métier sur l’ouvrage, et le théâtre des opérations demeure : celui d’une Europe insouciante s’apprêtant à mettre la fleur au fusil dans la torpeur de l’été. Secondés de projections lumineuses, de cartographies animées qui peuvent évoquer nos chaînes d’info en continu, six acteurs caméléons se succèdent comme à la parade pour incarner ambassadeurs, monarques, généraux, ministres, pacifistes ou va-t-en-guerre… et personnifient même les nations en leur concert de plus en plus dissonant. Fondé sur un rigoureux travail de recherche historique, Quatorze pousse ainsi les feux entre le rire et l’effroi, non pour éclairer les gloires du passé, statues et monuments, mais pour déciller nos yeux sur les moments clefs qui scellèrent le destin du continent. Et en bons Cassandres, questionner la discutable notion de fatalité.  Car oui… nous sommes tous les acteurs de notre destin.

 

grande salle

à partir de 15 ans

Durée : 1 h 35

Tarif

de 8 à 25 €

Réservez

A découvrir aussi

Liens

Texte Vincent Fouquet

Mise en scène Sébastien Valignat assisté de Marijke Bedleem

Scénographie Bertrand Nodet

Jeu Matthieu Grenier, Jean-Philippe Salério, Guillaume Motte, Charlotte Ramond, Alice Robert, Natalie Royer

Création lumière Dominique Ryo

Création sonore Josef Bilek

Création vidéo Clément Fessy

Costumes Clara Ognibene

Production et diffusion Gwladys Pommier et Sophie Présumey

Photo Guillaume Ducreux

Production Compagnie Cassandre Coproduction La Passerelle - Scène nationale de Gap, Théâtre Théo Argence à Saint-Priest, Théâtre La Mouche à Saint-Genis Laval, Théâtre Jean Vilar à Bourgoin-Jallieu et Théâtre du Vellein à Villefontaine Avec le soutien de la DRAC et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de l’Adami et de la SPEDIDAM

Quatorze

Par la compagnie Cassandre

Théâtre / Tous les spectacles

COMÉDIE DOCUMENTÉE RELATANT LES 38 JOURS QUI PRÉCÉDÈRENT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

 

Alors que 2018 marque la fin des commémorations du premier conflit mondial, la compagnie Cassandre reprend judicieusement son opus Quatorze. Une chronique – en forme de comédie documentée – des 38 jours qui précédèrent le désastre.

Née en 2010, Cassandre trace sa route aux confins du théâtre burlesque et des sciences sociales. Alliage original sur scène et arme imparable pour cette compagnie lyonnaise qui ambitionne de donner à éprouver par l’Art, là où prouver par A+B ne suffit plus à éveiller les consciences. Metteur en scène, Sébastien Valignat posait ainsi l’enjeu lors de la création de Quatorze : « À quoi sert cette commémoration, si elle ne se fixe pas au moins pour ambition de nous armer suffisamment en pensée pour éviter qu’une tragédie similaire ait à nouveau lieu ? ». Quatre ans après, la question reste assez brûlante pour remettre le métier sur l’ouvrage, et le théâtre des opérations demeure : celui d’une Europe insouciante s’apprêtant à mettre la fleur au fusil dans la torpeur de l’été. Secondés de projections lumineuses, de cartographies animées qui peuvent évoquer nos chaînes d’info en continu, six acteurs caméléons se succèdent comme à la parade pour incarner ambassadeurs, monarques, généraux, ministres, pacifistes ou va-t-en-guerre… et personnifient même les nations en leur concert de plus en plus dissonant. Fondé sur un rigoureux travail de recherche historique, Quatorze pousse ainsi les feux entre le rire et l’effroi, non pour éclairer les gloires du passé, statues et monuments, mais pour déciller nos yeux sur les moments clefs qui scellèrent le destin du continent. Et en bons Cassandres, questionner la discutable notion de fatalité.  Car oui… nous sommes tous les acteurs de notre destin.

 

Autour du spectacle

Lecture apéritive 

mardi 6 novembre à 19 h

Avoir 20 ans dans les tranchées

Lettres de Poilus

par les Amis du Théâtre

durée 30 mn

 

Bord plateau

rencontre avec l’équipe artistique

à l’issue de la représentation

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)