Événement Passé

Sylvia Plath – Monodrame de Hsu Yen-Ling

Par Shakespeare’s Wild Sisters Group

SPECTACLE ANNULÉ !

À l’Est du nouveau

spectacle surtitré

Taïwan

 

Sylvia Plath ou l’art de mourir : célèbre pour son mariage avec le poète Ted Hugues avec lequel elle entretint une relation faite de compétition et de trahison mêlées, cette poétesse américaine succomba à son mal de vivre en 1963, à l’âge de 30 ans, au sortir de multiples nuits de fièvre passées à dialoguer avec les fantômes de son passé, dans une ultime quête d’elle-même. C’est à une ode tragique que nous sommes ici conviés par la poétesse taïwanaise Chou Man-Nung, dans ce spectacle d’une rare intensité qui, de par son écriture, ses choix esthétiques et son interprétation, fût en 2008 l’un des spectacles fondateurs de la scène contemporaine taïwanaise et la révélation du festival d’Avignon 2009. Dans la peau incandescente de Sylvia Plath, l’actrice Hsu Yen-Ling est hallucinante de vérité et nous emporte dans les paroxysmes qui alimentent cette écriture de l’extrême. Performance physique et artistique, la pièce est d’une énergie dévastatrice.

grande salle

à partir de 16 ans

Durée : 1 h 15

Tarif

de 7 à 22 euros

A découvrir aussi

Liens

Auteur Chou Man-Nung, texte écrit en hommage à l’œuvre et à la vie de Sylvia Plath

Interprétation Hsu Yen-Ling, Shai Tamir

Mise en scène Baboo Liao

Régie plateau Wu Wei-Wei

Scénographie Liang Ruo-Shan

Lumières Wang Cheng-Yuan

Costumes Hsieh Chieh-Jen

Musique Chen Chieh-Chi

Vidéo Chou Tung-Yen

Traduction Sun Ping, Jean-Philippe Mazzia

Photo Yu-wei Chen

Coproduction Shakespeare’s Wild Sisters Group Avec le soutien du Ministère de la culture de Taïwan Avec l’aide du Centre Culturel de Taïwan à Paris Tournée À l’Est du nouveau 2015 / 18 avril au Théâtre Calonne à Sedan / 21 avril au Théâtre des Feuillants à Dijon

Sylvia Plath – Monodrame de Hsu Yen-Ling

Par Shakespeare’s Wild Sisters Group

Théâtre

SPECTACLE ANNULÉ !

À l’Est du nouveau

spectacle surtitré

Taïwan

 

Sylvia Plath ou l’art de mourir : célèbre pour son mariage avec le poète Ted Hugues avec lequel elle entretint une relation faite de compétition et de trahison mêlées, cette poétesse américaine succomba à son mal de vivre en 1963, à l’âge de 30 ans, au sortir de multiples nuits de fièvre passées à dialoguer avec les fantômes de son passé, dans une ultime quête d’elle-même. C’est à une ode tragique que nous sommes ici conviés par la poétesse taïwanaise Chou Man-Nung, dans ce spectacle d’une rare intensité qui, de par son écriture, ses choix esthétiques et son interprétation, fût en 2008 l’un des spectacles fondateurs de la scène contemporaine taïwanaise et la révélation du festival d’Avignon 2009. Dans la peau incandescente de Sylvia Plath, l’actrice Hsu Yen-Ling est hallucinante de vérité et nous emporte dans les paroxysmes qui alimentent cette écriture de l’extrême. Performance physique et artistique, la pièce est d’une énergie dévastatrice.

Autour du spectacle

Les Apéros dits du vendredi

vendredi 10 avril à 18 h 30

autour des textes de Sylvia Plath

avec Cendre Chassanne et les stagiaires de l’atelier Théâtre-École

 

Ciné-club

lundi 13 avril à 20 h

The Hours

réalisé par Stephen Daldry

 

Bord plateau

jeudi 16 avril

rencontre avec l’équipe artistique

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)