Événement Passé

Tartuffe ou l’Imposteur

De Molière / Par Benoît Lambert

Tartuffe est un imposteur habile, bien décidé à tirer profit de la crédulité et de la dévotion d’Orgon : son intrusion transforme bientôt la famille bourgeoise qu’il a choisie pour cible en véritable champ de bataille… Benoît Lambert réussit ici le tour de force d’adapter avec pertinence une pièce qui n’a cessé d’être jouée et célébrée comme un brûlot anticlérical. À rebours des lectures qui ont fait de lui le symbole de l’hypocrisie religieuse, Tartuffe devient un voyou sympathique, un genre d’Arsène Lupin dont l’entreprise malhonnête prend des allures de revanche de classe. Émerge ainsi un portrait de la haute bourgeoisie au vitriol, quelque part entre Dallas, les comédies de boulevard ou le cinéma de Buñuel. La seule présence de Tartuffe suffit à provoquer tous les dérèglements, à faire tomber tous les masques : voilà que la fille se dispute avec son fiancé, que le père bat son fils, que l’épouse propose à son mari d’assister à ses ébats avec un autre… Bref, ça craque de partout et, bien entendu, c’est à mourir de rire. Rarement les vers de Molière n’auront été exploités avec autant d’audace. Porté par des comédiens superbes d’intensité et de précision, ce Tartuffe-là est un pur régal.

grande salle

à partir de 15 ans

Durée : 2 h

Tarif

de 7 à 22 euros

A découvrir aussi

Liens

Mise en scène Benoît Lambert

Assisté de Raphaël Patout

Scénographie et lumières Antoine Franchet

Son Jean-Marc Bezou

Costumes Violaine L. Chartier

Maquillages et coiffures Marion Bidaut

Réalisation costumes Aurélie Losy

Stagiaire costumes Charline Girard

Régie générale Félix Jobard

Régie lumières Victor Dos Santos

Régie son Sam Babouillard

Construction et régie plateau Florent Gauthier

Avec Marc Bermann, Stéphan Castang, Anne Cuisenier, Yoann Gasiorowski, Florent Gauthier, Étienne Grebot, Aurélie Reinhorn, Camille Roy, Paul Schrick, Emmanuel Verité, Martine Schambacher, Raphaël Patout

Photo Vincent Arbelet

Production Théâtre Dijon Bourgogne – CDN Coproduction La scène nationale de Sénart, La Filature – scène nationale de Mulhouse Avec le soutien du Dièse # Rhône-Alpes

Tartuffe ou l’Imposteur

De Molière / Par Benoît Lambert

Théâtre

Tartuffe est un imposteur habile, bien décidé à tirer profit de la crédulité et de la dévotion d’Orgon : son intrusion transforme bientôt la famille bourgeoise qu’il a choisie pour cible en véritable champ de bataille… Benoît Lambert réussit ici le tour de force d’adapter avec pertinence une pièce qui n’a cessé d’être jouée et célébrée comme un brûlot anticlérical. À rebours des lectures qui ont fait de lui le symbole de l’hypocrisie religieuse, Tartuffe devient un voyou sympathique, un genre d’Arsène Lupin dont l’entreprise malhonnête prend des allures de revanche de classe. Émerge ainsi un portrait de la haute bourgeoisie au vitriol, quelque part entre Dallas, les comédies de boulevard ou le cinéma de Buñuel. La seule présence de Tartuffe suffit à provoquer tous les dérèglements, à faire tomber tous les masques : voilà que la fille se dispute avec son fiancé, que le père bat son fils, que l’épouse propose à son mari d’assister à ses ébats avec un autre… Bref, ça craque de partout et, bien entendu, c’est à mourir de rire. Rarement les vers de Molière n’auront été exploités avec autant d’audace. Porté par des comédiens superbes d’intensité et de précision, ce Tartuffe-là est un pur régal.

Autour du spectacle

Bord plateau

mercredi 8 avril

rencontre avec l’équipe artistique

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)