Événement Passé

Train, La promesse de Miyazawa

Par le Théâtre Incliné et Kio Company

À l’Est du nouveau

Québec / Japon

théâtre d’image, danse, musique

Ce spectacle poétique, fruit de la rencontre entre le Théâtre Incliné québécois et la Kio Company d’Osaka, se présente comme un théâtre d’images, une porte qui s’ouvre sur une culture mystérieuse. Alliant théâtre japonais, mime, marionnettes, théâtre d’ombres, danse et musique (instruments traditionnels japonais, Koto, flûte et voix), Train évoque une rencontre entre Kenji Miyazawa et la Québécoise Marie. Le premier cherche à réaliser la dernière volonté de sa sœur mourante en lui rapportant un bol de neige, tandis que la seconde veut s’acquitter d’une promesse faite à un enfant perdu. Leur épopée libératrice les entraîne dans un univers peuplé de personnages et de paysages étranges, inspirés des nombreuses « esquisses de l’imaginaire » de Miyazawa, auteur de certains des poèmes les plus célèbres de la littérature japonaise du XXe siècle. Spectacle rare et d’une grande beauté visuelle, Train, la promesse de Miyazawa, aborde avec sensibilité la question du deuil et nous ouvre les portes d’un imaginaire riche et singulièrement original.

Scénario José Babin

Mise en scène José Babin en collaboration avec Kohey Nakadachi

Avec Nobuya Shimamoto, Yuki Isami, Norimaru, Alain Lavallée et José Babin

Assistance à la mise en scène Nadine Walsh

Régie Julie Basse, Michel Fordin

Concepteur lumières et ombres Alain Lavallée

Marionnettes José Babin et Alain Lavallée

Conception décors et costumes Yuko Nishida

Réalisation des décors Jean-René Trudel, Jacinthe Duchesneau

Direction musicale Norimaru

Musique Fumiko Hayashi, Kohey Nakadachi, Norimaru, Ayano Nishikawa (violoncelle/bande sonore)

Vidéo Yann Becker, Gamon Nyoze

Voix enregistrées Théo Vincent Cirrito (Haku), Fumiko Hayashi, Noriyuki Yasuda

Photo Michel Pinault, Yann Becker

Train, La promesse de Miyazawa

Par le Théâtre Incliné et Kio Company

Théâtre

À l’Est du nouveau

Québec / Japon

théâtre d’image, danse, musique

Ce spectacle poétique, fruit de la rencontre entre le Théâtre Incliné québécois et la Kio Company d’Osaka, se présente comme un théâtre d’images, une porte qui s’ouvre sur une culture mystérieuse. Alliant théâtre japonais, mime, marionnettes, théâtre d’ombres, danse et musique (instruments traditionnels japonais, Koto, flûte et voix), Train évoque une rencontre entre Kenji Miyazawa et la Québécoise Marie. Le premier cherche à réaliser la dernière volonté de sa sœur mourante en lui rapportant un bol de neige, tandis que la seconde veut s’acquitter d’une promesse faite à un enfant perdu. Leur épopée libératrice les entraîne dans un univers peuplé de personnages et de paysages étranges, inspirés des nombreuses « esquisses de l’imaginaire » de Miyazawa, auteur de certains des poèmes les plus célèbres de la littérature japonaise du XXe siècle. Spectacle rare et d’une grande beauté visuelle, Train, la promesse de Miyazawa, aborde avec sensibilité la question du deuil et nous ouvre les portes d’un imaginaire riche et singulièrement original.

Autour du spectacle

Ciné-club

mercredi 5 février à 20 h

grande salle

Tokyo, godfathers

réalisé par Satoshi Kon

 

Les Apéros dits du vendredi

vendredi 24 janvier à 18 h 30

au foyer bar

autour des textes de Miyazawa

avec Les Amis du Théâtre

 

Bord plateau

mardi 11 février 

rencontre avec l’équipe artistique

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)