Événement Passé

Triwap

Par la compagnie ORPHÉE-Théâtre(s)

ET SI ON S’EN MÊLAIT ?

humour musical

 

Triwap, ou le plus petit des big bands ! Voici un nom qui nous met d’emblée la puce à l’oreille avec ces syllabes qui claquent : Tri pour signifier trois en breton et wap pour situer les influences musicales du côté du swing, du jazz mais aussi des musiques voisines, cousines et métissées que sont le groove, la pop, la salsa, le tango, le flamenco… Autant dire que les « sept instruments et demi et trois voix » que revendique Triwap ne sont pas de trop pour cingler vers ces divers azimuts musicaux. Si le solide trio repose avant tout sur la formule contrebasse-guitare-trombone, chacun est à lui seul un homme-orchestre jonglant avec les instruments tout comme avec les rythmes et les harmonies vocales… Pleines de joie communicative, drôles et décalées, leurs chansons qui détournent parfois Jacques Dutronc, les Bee Gees ou Stevie Wonder sont interprétées comme une succession de sketches où les traits d’esprit et l’excellence musicale se complètent à merveille. Dans l’ombre, c’est Jean-Michel Fournereau qui en orchestre la mise en scène de ce spectacle aussi inventif que décapant. Souvenez-vous, la saison dernière, il nous avait déjà chavirés avec Léon et Léonie, un parcours en chansons autour de Brel et Barbara…

grande salle

pour toute la famille

Durée : environ 1 h 20

Tarif

de 7,50 à 24 euros

Réservez

Liens

Idée, chansons originales et arrangements Emmanuel Lanièce, Pierre Leblanc-Messager, Martin Pauvert
Mise en scène et scénographie Jean-Michel Fournereau
Création son François Lanièce / Philippe Guillo
Création lumière Gilles Fournereau
Réalisation décor Dimitri Meruz
Regard chorégraphique Grégory Gonel
Stylisme Jérémy Parra
Regard flamenco Lucile Menon Simón
Photo François Cornet, Rémi Angeli

Coproduction ORPHÉE-Théâtre(s), La lucarne à Arradon (56) Avec le soutien du Conseil Départemental du Morbihan et du Conseil Régional de Bretagne

Triwap

Par la compagnie ORPHÉE-Théâtre(s)

Humour / Musique / Tous les spectacles

ET SI ON S’EN MÊLAIT ?

humour musical

 

Triwap, ou le plus petit des big bands ! Voici un nom qui nous met d’emblée la puce à l’oreille avec ces syllabes qui claquent : Tri pour signifier trois en breton et wap pour situer les influences musicales du côté du swing, du jazz mais aussi des musiques voisines, cousines et métissées que sont le groove, la pop, la salsa, le tango, le flamenco… Autant dire que les « sept instruments et demi et trois voix » que revendique Triwap ne sont pas de trop pour cingler vers ces divers azimuts musicaux. Si le solide trio repose avant tout sur la formule contrebasse-guitare-trombone, chacun est à lui seul un homme-orchestre jonglant avec les instruments tout comme avec les rythmes et les harmonies vocales… Pleines de joie communicative, drôles et décalées, leurs chansons qui détournent parfois Jacques Dutronc, les Bee Gees ou Stevie Wonder sont interprétées comme une succession de sketches où les traits d’esprit et l’excellence musicale se complètent à merveille. Dans l’ombre, c’est Jean-Michel Fournereau qui en orchestre la mise en scène de ce spectacle aussi inventif que décapant. Souvenez-vous, la saison dernière, il nous avait déjà chavirés avec Léon et Léonie, un parcours en chansons autour de Brel et Barbara…

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)