Actualité

Pour vous abonner et réserver vos places à l’unité en ligne, c’est ici !

Munissez-vous d’un ordinateur !

Retrouvez les pistes pédagogiques pour une saison de spectacle avec vos élèves.

Bulletin d’abonnement en téléchargement.

Le Théâtre recrute son régisseur plateau polyvalent (f/h)

Le Théâtre d’Auxerre est administré par l’association A.I.D.A. – Le Théâtre (Association Icaunaise de diffusion Artistique) en Délégation de Service Public par la ville d’Auxerre. L’association A.I.D.A. – Le Théâtre mène une activité de diffusion et d’action culturelle pluridisciplinaire. Dotée de trois salles, la grande salle (555 places), le studio  (99 places) et le foyer-bar ... En savoir plus »

Scènes d’Automne 2017

Rencontres Amateurs samedi 23 et dimanche 24 septembre 2017 Les Amis du Théâtre organisent pour la cinquième fois des rencontres de théâtre amateur. Cette année, 9 troupes de l’Yonne vous offriront 10 spectacles, juste avant le démarrage de la saison officielle. Les Amis du Théâtre, le Théâtre d’Auxerre et ces 9 compagnies sont heureux de ... En savoir plus »

Projet Aedes : Apprentis-chanteurs

Projet Aedes : Apprentis-chanteurs

Cette saison, le projet de l’Ensemble Aedes (compagnons du Théâtre – scène conventionnée d’Auxerre) s’adresse à la classe de CM1 de l’école primaire de Rive Droite. Durant 10h d’atelier au sein de la classe les élèves découvrent la chanson du 20ème siècle et contemporaine. Au travers de jeux vocaux, d’exercices d’écoute, corporels et vocaux, les ... En savoir plus »

Comment Epouser un MIlliardaire 1 c Remi FERRANTE

Comment épouser un milliardaire ?

Par Audrey Vernon

« Je dois ma fortune pour 10% à la chance et pour 90% au travail des autres. » Avec 75 milliards de dollars, Warren Buffet a beau n’être que second au classement Forbes des grandes fortunes mondiales, il surclasse tous ses pairs en matière d’humour… cynique. Et ce n’est là qu’un spécimen parmi les grands fauves qu’aligne Audrey Vernon, primée en juin 2017 par la SACD comme Nouveau Talent Humour, dans Comment épouser un milliardaire. Unique en son genre, ce « one-woman-show économique » inouï tient un peu du who’s who de l’hyper richesse internationale à destination des jeunes filles à marier. Car oui, le mariage est une voie privilégiée de lutte contre les inégalités selon Audrey Vernon. Du moins en est-elle convaincue pour son compte, campant avec une candeur retorse une humoriste en panne… d’humour qui s’apprête à trouver le salut dans l’amour d’un vrai milliardaire. Nous sommes à la veille de ce mariage et la jeune femme partage sa science toute fraîche avec la foi des convertis. Bill Gates, Lakshmi Mittal, Bernard Arnault… Les noms défilent, les chiffres s’envolent, les contrastes choquent. Audrey Vernon brocarde, épingle, tacle et à la fin de l’envoi, elle touche à l’absurde de notre monde. On rit aux éclats… ou jaune lorsque l’indécence s’étale sans fard. Comment épouser un milliardaire est basé sur un travail de documentation rigoureux commencé bien avant la crise de 2008. Étayé avec rigueur, drôle et grinçant, ce show au succès retentissant est une indispensable leçon d’intelligence économique.

SAMSUNG CSC

Ateliers parents-enfants

Avec Justin Bonnet, collectif TO&MA

samedi 14 octobre

samedi 16 décembre

samedi 31 mars

enfants de 6 mois à 2 ans de 9 h 30 à 10 h 30 / au Théâtre
enfants de 2 à 4 ans de 10 h 45 à 11 h 45 / au Théâtre
enfants de 4 à 8 ans de 14 h à 15 h 30 / à la Maison des enfants à Saint Siméon

Partager ensemble les premiers pas des enfants au Théâtre, le plaisir de créer, tout comme sera partagé le plaisir de profiter ensemble du spectacle par la suite. À l’écoute de chaque groupe et des différents âges des enfants, Justin Bonnet, directeur artistique de Têtes de Chien, utilisera la richesse de la tradition orale pour tisser ces moments musicaux autour de mélodies ou polyphonies simples, de rythmes corporels, de jeux vocaux inspirés de la nature.
Allez hop ! On inspire, on expire et on se retrouve pour chanter en famille et se découvrir autrement, dans la joie et la bonne humeur.

Entrée libre sur inscription au 03 86 72 24 21 ou rp@auxerreletheatre.com

Photos droits réservés Fabienne Rappeneau.

Pyrénées

De Victor Hugo / Avec Julien Rochefort

OU LE VOYAGE DE L’ÉTÉ 1843

On ne se lasse pas de la langue magnifique de Victor Hugo. Amoureux fervent de son œuvre, Julien Rochefort nous invite à la découverte de l’un de ses versants les moins connus avec Voyage vers les Pyrénées, texte inachevé rédigé par le grand homme en 1843 durant son traditionnel voyage d’été. Cette escapade de près de deux mois le mène de Biarritz à Oléron en passant par l’Espagne et les Pyrénées. C’est l’occasion pour Hugo non seulement de découvrir et de s’émerveiller, mais aussi de retrouver ses impressions d’enfance. À partir de l’adaptation sensible de sa complice Sylvie Blotnikas, également metteure en scène, le comédien livre de ce texte une interprétation pleine de douceur, de délicatesse, rehaussée par un subtil travail de lumière qui agit comme une évocation subliminale des paysages traversés. On se laisse aller avec délice à la lenteur du voyage en malle-poste, en cheval, à pied… Au fil de ce texte d’une beauté magistrale, empreint de profondeur philosophique mais aussi de distance comique, Hugo alterne évocations des petites gens, des horizons marins, de la montagne toujours, laissant vagabonder ses pensées, de croquis frais et pittoresques en échappées oniriques… Œuvre inachevée et néanmoins charnière dans sa vie d’homme et d’écrivain, Voyage vers les Pyrénées connaît un épilogue douloureux qui marque le début d’une longue parenthèse. Dix années que Victor Hugo consacrera essentiellement à arpenter les chemins escarpés de la politique jusqu’à l’exil à Jersey et la parution des Châtiments en 1853.

James Barr

Une ligne dans le sable. La rivalité franco-britannique qui façonna le Moyen-Orient.

Par James Barr

En partenariat avec Sciences Humaines et Le Cercle Condorcet

Comment la France et la Grande-Bretagne se sont-elles partagées le Moyen-Orient ? Des accords Sykes-Picot, en 1916, jusqu’à 1948, tout a été mis en place pour dynamiter la région : la Syrie à feu et à sang, le démantèlement de l’Irak, la montée des extrêmes terroristes, le statut de Jérusalem et la maîtrise du canal de Suez en ont tour à tour été les détonateurs.
Ancien grand reporter devenu un chercheur en histoire de renommée mondiale, le britannique James Barr propose une analyse novatrice, à partir d’archives récemment déclassifiées. Il revient sur le duel aussi venimeux que mal connu entre la Grande-Bretagne et la France, avec ses politiques, diplomates, espions et soldats, et éclaire les problématiques passées et actuelles du Moyen-Orient.

Conférence animée par Héloïse Lhérété, rédactrice en chef de Sciences Humaines.

Autour du spectacle L’Attentat, mercredi 4 et jeudi 5 avril

Nuit, un mur, deux hommes © A.Croggon

Nuit, un mur, deux hommes

De Daniel Keene / Par la compagnie Roquetta

Nuit, un mur, deux hommes. Unité de temps, d’espace et d’action… Tout est dit ou presque dans ce titre lapidaire, unique indication offerte par Daniel Keene pour signifier que le théâtre sera ici réduit à l’os. Histoire d’emprunter le chemin le plus court vers l’universel ? Syd et Moe, les deux hommes dont il est question, font partie des naufragés de nos sociétés, lointains avatars de clochards beckettiens qui auraient cessé d’attendre… De leurs vies on sait peu de choses. D’un côté, des voix, presque purs esprits que l’on peine à situer, à rattacher au réel. De l’autre, le corps et ses besoins. Entre les deux, le fil de l’existence tendu à se rompre. C’est l’âpreté de cette écriture non dépourvue d’humour noir que nous invite à goûter Fanny Malterre le temps d’un Midi au Théâtre. Cette artiste qui voyage avec les écritures contemporaines – façon de remettre sans cesse le métier sur l’ouvrage – suspend le temps des répétitions pour partager les premiers signes de cette création en devenir. Parenthèse nocturne paradoxale à l’heure du déjeuner, cette lecture sera mise en espace au foyer par les acteurs Jean-Christophe Allais et Jean-Yves Duparc avec la complicité musicale du compositeur Manuel Langevin (à suivre aussi cette saison en janvier pour son cabaret-requiem Les pieds devant).

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

*Requis
X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)