Actualité

Le Théâtre sera ferme du samedi 15 avril au lundi 24 avril inclus. Réouverture le mardi 25 avril à 13 h 30. En attendant, vous pouvez réserver vos billets en ligne.

L’exposition Carte blanche à l’Espace des Arts Visuels nous amène cette saison dans le monde des rêves, dans l’univers d’animaux marins et nous fait découvrir openflash. Vernissage le jeudi 11 mai à 19 h, entrée libre

Attention ! Le spectacle …qu’une griffure de lumière est décalé à 20 h (au lieu de 19 h 30) le vendredi 12 mai et la Planetary Dance à 18 h (au lieu de 17 h 30) le samedi 13 mai. Nous vous attendons nombreux dans l’éco-quartier des Brichères pour ces deux évènements autour de la danse !

Projet Aedes : Apprentis-chanteurs

Projet Aedes : Apprentis-chanteurs

Cette saison, le projet de l’Ensemble Aedes (compagnons du Théâtre – scène conventionnée d’Auxerre) s’adresse à la classe de CM1 de l’école primaire de Rive Droite. Durant 10h d’atelier au sein de la classe les élèves découvrent la chanson du 20ème siècle et contemporaine. Au travers de jeux vocaux, d’exercices d’écoute, corporels et vocaux, les ... En savoir plus »

Projet Crocodiles : Ulysse des temps modernes

Projet Crocodiles : Ulysse des temps modernes

Ce n’est pas moins de 130 élèves icaunais qui embarqueront dans le récit incroyable d’un jeune immigré afghan : Dans la mer il y a des crocodiles – Histoire vraie d’Enaiatollah Akbari, de Fabio Geda. Suivant l’épopée du petit Enaiat, les élèves, de la primaire au collège, goûtent à un récit épique, lumineux et très ancré ... En savoir plus »

Quelques notes de François-René Duchâble à Auxerre

Quelques notes de François-René Duchâble à Auxerre

François-René Duchâble, pianiste de renommée internationale, a arrêté sa grande carrière il y a une quinzaine d’années. Depuis, il parcourt la France à la rencontre de nouveaux publics et populations éloignées de la musique classique. À l’invitation du Théâtre – scène conventionnée d’Auxerre, il nous a fait l’honneur de venir pour quelques jours en octobre ... En savoir plus »

SAMSUNG CSC

Atelier de cirque

Avec Willy Pevet et Thomas Birault

du lundi 24 avril au vendredi 28 avril de 14 h à 17 h

 

Clowns, équilibristes, trapézistes, jongleurs en herbe, ou simples curieux sont les bienvenus !

Pour la troisième année consécutive, nos deux compères, jongleurs et clowns, débarquent au Théâtre d’Auxerre avec du fil, des balles, des échasses et des surprises plein leurs malles.

En plus de s’exercer aux différentes techniques du cirque et d’améliorer leur maîtrise du corps, les enfants font appel à leur créativité pour réaliser sur l’ensemble de la semaine leurs propres histoires à l’aide d’objets, du groupe et de leur imagination.

Bonne humeur et tonus exigés !

 

Sur inscription au 03 86 72 24 21 ou rp@auxerreletheatre.com

La Fonction de l'orgasme c Jonathan.Michel.6

La Fonction de l’orgasme

D’après Wilhelm Reich / Par la compagnie Jabberwock

Lumière tamisée, tapis en fourrure blanche et légères grappes de ballons… la scène n’a rien d’un amphithéâtre austère. Et pourtant, c’est bien une conférencière qui se tient devant nous en tailleur satin, le regard sagement allumé… On a nommé Constance Larrieu, actrice et musicienne de son état qui fait ici un pas de côté vers l’austère science dans un essai théâtral drolatique consacré à l’orgasme, sujet rarement abordé sur nos scènes. Tout est parti d’un ouvrage de Wilhelm Reich, La Fonction de l’orgasme, paru en 1927. Disciple de Freud, Reich a le premier développé la théorie de la libido et s’est en particulier intéressé à l’orgasme comme clef de voûte de l’équilibre psychique. Une horloge intime dont le dérèglement porte en lui tous les dérèglements du monde, voilà ce qu’est l’orgasme selon Reich. Constance Larrieu nous invite à remonter avec elle le fil de la démonstration du scientifique, retraçant en parallèle l’enquête qu’elle a menée pour explorer le sujet. Faisant feu de tout bois, elle nous guide à travers des interviews de spécialistes (sexologues, psychothérapeutes, gigolos…) ponctuées d’intermèdes chantés, d’interventions érotiques… Elle nous éclaire, nous interpelle, bat les préjugés en brèche et nous fait – beaucoup – rire… Une conférence passionnante à ouïr sans entraves !

 

SAMSUNG CSC

Stage clown

Avec Elvire Ienciu, de la Cie Le Turlupin

samedi 6 mai de 14 h à 18 h 30
dimanche 7 mai de 10 h à 13 h et de 14 h à 16 h 30

 

Le travail du clown, c’est avant tout ne pas savoir, et l’offrir à soi et à l’autre, en être positivement bouleversé, nous donner à moudre le grain de notre humanité.
Travailler des entrées comme l’on fait des gammes, expérimenter, pousser ses limites, développer des états, oser, improviser, engager le corps, écouter, s’étonner, se surprendre, se jeter dans le vide, assumer le bide. Le clown fait jeu de tout. Metteur en scène et comédienne, Elvire Ienciu développe une théâtralité dans laquelle le corps occupe une place importante. Elle explore la danse et le clown qui font partie intégrante de ses créations.

 

Sur inscription au 03 86 72 24 21 ou rp@auxerreletheatre.com

Medee Kali c Stef Bloch

Médée Kali

De Laurent Gaudé / Par le Théâtre de Ume

Les mythes, ce réservoir de fictions inépuisable qu’il suffit d’ouvrir pour faire surgir les images… et pourquoi pas les associer ? Voici le jeu auquel s’est livré Laurent Gaudé autour de Médée dans cet étonnant « monologue à trois voix » qui nous fait voyager des bords du Gange à la Grèce. Pour l’héroïne infanticide d’Euripide, il a imaginé une naissance en Inde sous les auspices de Kali, déesse Indoue de la destruction. Autre femme puissante, Gorgo, la Méduse qui pétrifie les êtres, lui prête aussi ses pouvoirs… En scène, offerte dans un face à face sans échappatoire, lascive et sanglante, Émilie Faucheux incarne cette Médée « gigogne » narratrice de sa propre histoire. Le récit débute longtemps après la tragédie primitive. Errante, encore ivre de vengeance, Médée part exhumer ses enfants pour les ravir à la terre grecque… Sur ses pas, un homme mystérieux auquel elle adresse son terrible récit, présence masculine hors champ à laquelle le contrebassiste Benoît Jayot offre un corps musical… Promesse de rédemption par l’amour ou nouvel ennemi à combattre ? Si loin, si proche… Cette Médée transfigurée apparaît telle qu’en elle-même, bouleversante, et nous rappelle à chaque instant qu’on la surnomme aussi Médée « la magicienne »…

...qu'une griffure de lumiere c Jean-Marie Maillard

… qu’une griffure de lumière

Par la compagnie Les Décisifs

Chez Clara Cornil, le geste premier d’une danse est toujours l’écoute. L’écoute de soi et des autres, une façon aussi d’inscrire le corps dans les espaces naturels que la chorégraphe affectionne. …qu’une griffure de lumière est un projet nomade qui envisage chaque paysage rencontré comme un « partenaire » de création, porteur de mouvement et d’imaginaire. Une plage, une prairie, une forêt… Le lieu choisi accueille la danse autant qu’il est accueilli dans la danse, grâce à quatre interprètes féminines que Clara Cornil décrit volontiers comme des « virtuoses de l’écoute ». Pour produire le mouvement et le capter dans un même moment, elles manient de longues et fines perches, très graphiques, sensibles à la moindre inflexion, au moindre souffle de vent. En résulte une danse sous influence, méditative, sensuelle, un rappel de notre ancrage essentiel dans le monde…

entrée libre 16-17

X

Inscription à la newsletter

Merci de renseigner le formulaire

X

Les informations qui vous concernent sont destinées au Théâtre d’Auxerre.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (loi “Informatiques et Libertés” du 6 janvier 1978)