Bar à poèmes

Le bar à poèmes

Par Alain Kewes
du Samedi 16 octobre au Samedi 14 mai

À raison d’une à deux rencontres par mois, une dizaine sur la saison, Alain Kewes vous donne rendez-vous au foyer bar du Théâtre avec la poésie et les mots qui chantent. Contrairement à une idée répandue, la poésie n’est pas réservée à une élite d’initiés. Inutile « de s’y connaître ». Au contraire, venez comme vous êtes, l’esprit libre et ouvert à la découverte. La poésie vous réserve de belles surprises.

Les rendez-vous du bar à poèmes sont thématiques. Cette année, il sera question de révolte et de désirs, de la ville ou de la nature, d’humour et de gourmandise, des âges de la vie et d’amour… d’autres choses encore, avec parfois la présence de poètes, de comédiens, de musiciens.

Et comme un rendez-vous est un moment d’échanges, après une première partie à la découverte des poètes d’hier et - surtout - d’aujourd’hui, chacun pourra, s’il le souhaite, lire ou dire un texte de sa composition ou d’un poète aimé, en toute simplicité, juste pour le plaisir du partage.


Thème du 16 octobre « Sois le bienvenue, rouge automne ! »

Si l’on en croit Théodore de Banville, le thème du premier Bar à poème de la saison s’impose de lui-même. Il est vrai que d’Octobre Rouge aux feuilles qui tombent, des raisins qu’on cueille aux amours naissant dans les premiers émois de la rentrée, le rouge est au front comme aux joues… Et même au nez pour peu que la bise s’y mette. Ecarlate, carmin, pourpre, cramoisi, cerise, vermillon, amarante ou rubicond, Danièle Pangrazi et Alain Kewes feront entendre ce 16 octobre un nuancier de poésie rouge avant de vous laisser la parole, puisque le rouge est sans limites.


Vous avez entendu…

Gérard Bialestowski (clown) / Gilbert Bécaud Rideau rouge / Andrée Chedid, En piste ! / Eugène Guillevic, Un défi / Marilyse Leroux, Quelques roses / Marie Noël, à Sextes / Sylvia Plath, Coquelicots en juillet / Sylvia Plath, Tulipes / Pierre Autin-Grenier, les Equevilles du ciel / Mouloudji, Comme un p’tit coquelicot / Arthur Rimbaud, Le Dormeur du val / Philippe Soupault (au bar) / Anne Sylvestre, Romanée Conti / Théodore de Banville, Sois le bienvenu rouge automne / Sabine Sicaud, la Graine de raisin oubliée / Michèle Grenier, Je n’aime plus le coca / Claude Nougaro, le Rouge et le Noir / Ananda Devi, (dépasser les bornes) / Jean L’Anselme, le pendu / Imasango, (touchée par la chaleur) / Louis-Philippe Dalembert, (j’ai faim de toi) / Michel Deville, Les retrouvailles / Robert Lewis May Le p’tit renne au nez rouge / Du courrier des lecteurs de Libération (l’emboudineuse) / Boris Vian, les joyeux bouchers de la Villette / Federico Garcia Lorca (ce sang je ne veux pas le voir) / Robert Piccamiglio, J’ai retrouvé la Belle au Bois dormant / Paul Brousse, Drapeau rouge / Eugène Guillevic, (un arbre) / Louis Aragon, Front rouge / Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées reçues.

Samedi 16 octobre - 15h00
Samedi 11 décembre - 15h00
Samedi 15 janvier - 15h00
Samedi 05 février - 15h00
Samedi 12 mars - 15h00
Samedi 09 avril - 15h00
Samedi 14 mai - 15h00

Gratuit

ça pourrait vous plaire

    théâtre

    L'érotisme de vivre

    D’Alice Mendelson / Par Catherine Ringer, Pascal Quéré, Violaine Boneu
    Samedi 05 février

    S'émerveiller à 95 ans comme à l'aube de sa vie, c'est le don très spécial d'Alice Mendelson. Trois de ses amis, Catherine Ringer - moitié des Rita Mitsouko - en récitante, le conteur Pascal Quéré et la poétesse Violaine Boneu nous invitent à rencontrer cette personnalité unique, chantre de l'érotisme féminin comme vision du monde.

    Samedi 05/02 - 20h30