théâtre

Le voyage à Zurich

Par la compagnie Dont acte
Vendredi 17 mars - 19h30

Inspiré d'une histoire vraie, Le Voyage à Zurich nous rappelle que la mort peut être une grande leçon de vie. Marie-Christine Barrault y incarne avec ferveur et fantaisie la figure de l'actrice Maïa Simon, en marche vers la lumière.

Lorsque les rideaux s'ouvrent sur le Voyage à Zurich, le travelling est déjà engagé. Voiles de tulle blanc ; le fond de scène est un écran, et sur l'écran, le lointain d'un long couloir vient à nous... C'est un texte hors de l'ordinaire que celui-ci, inspiré par l'histoire personnelle de son metteur en scène Franck Berthier. En 2007, il accepta l'invitation d'une amie comédienne, atteinte d'un mal incurable, à l'accompagner avec quelques proches pour son dernier voyage. Sous la plume de Jean-Benoît Patricot, cette échappée se fait joyeuse virée ou road movie, comme elle le fut dans la vraie vie, à mille lieues de l'élégie funèbre. Fête et douce détermination, hymne à l’amitié, à la liberté, à la renaissance de soi-même... Et pour autant, pleine conscience de l'inéluctable. Projeté sur scène, un motif d'horloges suisses est là pour le rappeler avec un humour noir : l'existence touche à sa fin. Sans mièvrerie aucune, mais avec gourmandise, le chœur des veilleurs vit, se remémore autour de la figure lumineuse et fantasque de Marie-Christine Barrault. Le plus beau des hommages à une femme qui voulut rester debout jusqu'à la fin... Fidèle en ceci à une autre femme - sa propre grand-mère - qui lui avait laissé ces mots : « Les vivants ferment les yeux des morts, mais les morts ouvrent les yeux des vivants. »

Distribution

Mise en scène Franck Berthier 

Texte Jean-Benoît Patricot 

Avec Marie-Christine Barrault, Hovnatan Avedikian, Arben Bajraktaraj, Marie-Christine Letort, Magali Genoud 

Assistante à la mise en scène Anaïs Legall 

Création lumières Mireille Dutrievoz 

Univers sonore Éric Dutrievoz 

Scénographie Franck Berthier 

Costumes Claire Schwartz 

Musiques Éric Dutrievoz 

Construction des décors Emmanuel Coelho 

Vidéo Tristan Berthier

Photos Mathilde Daudet 

Production
Vendredi 17 mars - 19h30
grande salle

à partir de 15 ans

durée 2 h

tarifs de 10 à 25 €


Autour du spectacle

Bord plateau à l’issue du spectacle / rencontre avec l’équipe artistique

    théâtre

    L'homme qui tua Mouammar Kadhafi

    Par le collectif Superamas
    Jeudi 19 janvier - 20h30

    Une conversation entre un journaliste et un ex-agent de la DGSE. Voilà qui est banal... Sauf bien sûr, lorsqu'ils ont convenu d'un rendez-vous sur scène.

    Jeudi 19/01 - 20h30
    théâtre

    H.P.N.S.

    Marché pirate sur le darknet
    Mercredi 08 mars et Jeudi 09 mars

    Internet, froid et aseptisé ? Pas pour Léonard Matton. Dans une déferlante d'images, de sons et d'engagement physique, il monte seul à l'abordage d'une histoire de piraterie moderne : l'invention du premier marché noir sur le darknet.

    Mercredi 08/03 - 19h30
    Jeudi 09/03 - 14h00
    Jeudi 09/03 - 20h30
    théâtre
    marionnettes

    Luz

    Par la Compagnie Toda Vía Teatro
    Jeudi 30 mars - 20h30

    Les Grands-mères de la place de mai ont donné à ce drame un écho international. Il y a 50 ans, en Argentine, la dictature militaire enlevait les enfants de dissidents par centaines. Adapté d'un roman d'Elsa Osorio, Luz renoue les fils de ce traumatisme sur le versant de l'intime. Un magistral thriller biographique pour acteurs et marionnettes.
     

    Jeudi 30/03 - 20h30